Communiqué de presse.

 

« Alors que les prisonniers politiques catalans sont transférés à Madrid pour y être jugés, les Angelets de la Terra ont initié un cycle d’expositions dans le département des Pyrénées-Orientales sur le processus d’indépendance de la Catalogne espagnole. L’objectif est de générer dans un maximum de communes un débat sur les enjeux de ce processus, ainsi que sur son traitement médiatique, politique et judiciaire.

De janvier à octobre 2019, les Angelets de la Terra (www.angeletsdelaterra.com) présenteront Visca per la Llibertat (www.visca-llibertat.cat) en collaboration avec dix-sept municipalités de Catalogne Nord. Visca per la Llibertat est une exposition collective de quarante-cinq photographes confirmés qui met en lumière les moments clés du processus d’autodétermination, au travers de 214 photos exposées chronologiquement.

Inaugurée par le président catalan Quim TORRA à la Casa de la Generalitat à Perpignan, cette exposition s’est affichée dans vingt-six commerces ou galeries du centre-ville, en réponse à Visa pour l’Image, en septembre 2018. En novembre, c’est Prats-de-Molló qui l’a accueilli avant Portbou et Cerbère, en janvier 2019.

Le prochain vernissage aura lieu à Banyuls-sur-Mer; le vendredi 1er février 2019, à 18h, dans la salle du conseil municipal. Il débutera avec la projection d’un documentaire sur le référendum du 1er octobre 2017 qui sera suivie d’un débat en présence des élus et de la population.

Le nombre de communes qui souhaitent accueillir l’exposition ne cesse de croître comme ce mouvement de solidarité fraternelle qui a débuté lors des emprisonnements des neuf leaders indépendantistes, il y a plus d’un an. Ces politiciens et responsables sociaux catalans sont maintenus depuis en prison préventive : 217 ans de prison, c’est la somme totale des peines réclamées contre eux pour avoir participé à l’organisation d’un référendum où plus de 2 millions de citoyens ont voté malgré la répression des forces policières. Le procès politique débute et les Angelets de la Terra en appellent à la solidarité de tous les démocrates, des Catalans et des non-catalans. C’est la démocratie en Europe qui est en danger et il faut réclamer le dialogue et la libération des prisonniers politiques afin d’éteindre le brasier ».

Autres inaugurations de Visca per la Llibertat : Villeneuve-de-la-Raho (15/02), Saleilles (22/02), Arles-sur-Tech (08/03), Opoul-Périllos (15/03), Pézilla-la-Rivière (29/03), Port-Vendres (12/04), Estavar (19/04), Llivia, Alenya (27/04), Villefranche-de-Conflent (17/05), Saint-Jean-Pla-de-Corts (24/05), Maureillas-las-Illas (31/05), Amélie-les-Bains-Palalda (07/06), Matemale (21/06).