Il l’avait plus ou moins annoncé, mais dans ce département des P-O où les personnalités ont du mal à lâcher prise, à battre en retraite (au sens propre), s’agissant de leur(s) mandat(s) et responsabilités diverses électives, pensant être éternels, en tout cas irremplaçables, malgré l’évolution de la société et, surtout, le poids des ans , l’exemple de Fernand Roig – Qui annonce qu’il quittera la présidence du Sydetom’66 le 31 janvier prochain – apparait (presque) comme unique, un cas d’exception… dont on souhaiterait qu’il devienne un cas d’école sous le soleil du Roussillon !

Fernand Roig fêtera ses 82 ans, le lundi 31 janvier prochain.

Ce jour-là, il quittera donc la présidence du puissant Syndicat départemental de transport et de traitement des ordures ménagères des Pyrénées-Orientales, plus communément appelé : le Sydetom’66.

Ce lundi 31 janvier 2022 sera également le jour de la présentation du budget 2022. Logiquement, celui-ci devrait être validé et donc voté par le Conseil d’administration du dit Sydetom’66 sans embûche, sans polémique, comme ce fût d’ailleurs le cas pour le précédent budget présenté sous la présidence de Fernand Roig, en 2021 ; gestion qui avait alors rassemblé l’entière confiance de tous les membres élus qui siègent au sein du Sydetom’66, puisqu’elle avait été approuvée à l’unanimité, sans la moindre abstention.

Et pourtant, les lecteurs de Ouillade.eu se souviendront des propos de Fernand Roig à cette époque-là : « Je savais que nous aurions un budget 2021 difficile à construire, à équilibrer, à cause notamment du nouveau contexte mondial, qui allait peser sur nos finances, avec selon nos secteurs de compétences des déficits creusés par un manque de rentrées d’argent, etc. ».

On connaît la suite : Fernand Roig, et à sa grande surprise d’ailleurs, avait réussi à mettre d’accord tout le monde, grâce à sa vision futuriste des événements et à une équipe des plus compétentes autour de lui pour prévenir plutôt que devoir guérir dans la douleur.

Aujourd’hui, il souhaite naturellement que la transition à la tête du Sydetom’66 se fasse en douceur. Lui quittera la présidence le 31 janvier prochain donc, après le vote sur le budget 2022. Ses adieux seront alors irrévocables. Nous aurons l’occasion d’y revenir. En attendant, c’est dans la diffusion d’une vidéo – accessible en cliquant sur le lien ci-dessous – que Fernand Roig présente ses meilleurs voeux et… « L’année 2022 sera l’année de mon départ, puisque dès le 31 janvier je vais quitter la présidence du Sydetom. Chaque chose à son temps. J’ai beaucoup donné pour la cause publique, maintenant place à une autre vie ! (…) ».

 

 

 

https://m.youtube.com/watch?v=WfsdLfdfoDQ