(Communiqué)

 

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, fondatrice du mouvement Libres et Chantal Gombert, conseillère municipale de l’Opposition (LR) de la Ville de Perpignan

 

 

« Pourquoi être une femme en politique à l’aube de l’année 2022 ?

 

-Tout simplement au niveau de l’Etat comme dans nos territoires, il est de notre responsabilité d’être rigoureux, clair avec des propositions précises et concrètes.
Il faut un projet de franche rupture de la Droite et du Centre, assumé pour relever la France. Seule Valérie Pécresse incarne ce projet.
Il faut beaucoup de ténacité pour le mettre en œuvre avec à la clé des réformes difficiles mais essentielles pour notre pays: santé, retraites, justice, éducation…
Humaniste mais ferme sur le régalien, elle a prouvé sa détermination en tant que présidente de sa région d’Ile de France.
Notre objectif est de bâtir un projet réaliste dans l’union et dans le rassemblement du Centre et de la Droite afin de proposer aux Françaises et aux Français une alternative à Emmanuel Macron, tel a toujours été l’ADN de notre mouvement « Soyons Libres ».
A noter que la rencontre pour notre région Occitanie avec la candidate Valérie Pécresse se fera le jeudi 18 novembre prochain à Toulouse salle du Sénéchal.
C’est donc au titre de candidate à l’investiture qu’elle y animera un débat. »

 

Chantal Gombert. Référente du mouvement Libres 66
Centriste engagée dans la société civile de notre département contribuant depuis 2018 du projet de Valérie Pécresse. Contact : chgombert66@gmail.com