L’Association Nationale des Élus Locaux d’Opposition (l’AELO) communique :

 

 

« Lettre ouverte

Installation des conseils municipaux élus en période de confinement : l’AELO demande le report

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
Monsieur le Ministre auprès de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé des collectivités territoriales,

Messieurs,

L’Association nationale des Élus Locaux d’Opposition (Aélo, association non partisane) vous appelle à la responsabilité pour protéger les élus locaux et les agents municipaux dans un contexte de confinement qui permet de suspendre les activités non essentielles.

Le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur appellent aujourd’hui nos concitoyens à la plus grande responsabilité afin de réduire les effets de Covid-19.

Le Décret 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements impose bien dans son art 1 qu’il faut éviter tout regroupement de personnes.

Les Préfets, en première ligne, veillent au respect strict des consignes. Nos concitoyens comprennent dans leur majorité cette demande d’exemplarité.

Dans le même temps, dans les 30 000 communes qui ont désigné dès le premier tour des majorités et des oppositions, les Conseils municipaux sont en cours de convocation pour leur installation.

Les Maires élus convoquent en effet actuellement les élus locaux de la République sous couvert de l’autorisation accordée par les Préfets dès ce vendredi 20 mars dans certains cas.

Malheureusement les garanties ne sont pas au rendez-vous et la mise en place de l’utilisation des outils télématiques n’est pas proposée. Il s’agit dans la majeure partie des cas de réunir plus d’une vingtaine de personnes auxquelles s’ajoutent les personnels municipaux.

L’installation de ces conseils se ferait de plus à huis clos, une première dans la Vème République.

Dans ce contexte, de nombreux élus nous font part de leurs inquiétudes et demandent massivement sur les réseaux sociaux à ce que ces Conseils d’installation soient reportés à l’issue de la période de confinement.

Même si l’article L2121-18 du CGCT prévoit que la séance peut se tenir à huis clos, nous vous appelons à la responsabilité pour imposer le report de l’installation des Conseils municipaux et d’instaurer une continuité administrative du service public local.

L’AELO vous demande d’accompagner l’exemplarité demandée aux concitoyens d’une exemplarité demandées aux élus locaux pour renouer avec le lien qui unit les administrés à la classe politique.

Avec l’assurance de notre plus haute considération ».

 

 

Clotilde Ripoull, Présidente de l’Association nationale des Élus Locaux d’Opposition