Vice-président du Conseil Départemental66, Alexandre Reynal, 1er secrétaire de la fédération catalane du Parti Socialiste des P-O, pourrait relever le défi politique face au député sortant En Marche dans la IVe circonscription, Sébastien Cazenove. C’est en tout cas ce que souhaiteraient les socialistes, dans le cadre d’une Union de la gauche qui serait soutenue par le Parti Communiste Français des P-O, plus particulièrement grâce à la popularité de l’incontournable maire d’Elne, Nicolas Garcia, très influent 1er vice-président du Département

 

Alexandre Reynal (PS), vice-président du Département66.

 

Hier soir avait lieu, à Thuir, un conseil fédéral du PS des P-O. A l’ordre du jour, les prochaines échéances électorales, évidemment : d’abord la Présidentielle et en suivant les législatives.

Il ne s’agissait pas, concernant les élections législatives, de désigner d’ores et déjà les candidat(e)s, mais d’établir un calendrier pour organiser ces deux scrutins, politiquement s’entend.

Cela n’a pas empêché certains participants d’évoquer diverses candidatures, sous la forme de pronostics, ou de réelles convictions. Sur la IVe circonscription, par exemple, le nom de l’ancien maire d’Amélie, Alexandre Reynal, battu aux dernières municipales (2020) par Marie Costa (Divers Droite/ DvD), mais brillamment réélu l’an passé lors des élections départementales.

Au PS, dans le cadre d’une vaste Union de la gauche, certains le présentent comme « le candidat idéal » sur le territoire concerné. Ceux-là même soulignent « Que la nouvelle carte géopolitique issue des élections municipales de 2020, plaide pour ce choix… De nouveaux maires de gauche sont en place, que ce soit au Boulou, à Céret, à Collioure, à Elne, à Maureillas, sans oublier le poids-lourd indétrônable du secteur, René Olive à Thuir, etc.-etc. De plus, on peut ajouter qu’une candidature d’Alexandre Reynal bénéficierait du soutien de la présidente de la Région, Carole Delga« .

A suivre.

 

L.M.