Investi très officiellement, pour les prochaines élections législatives générales des 12 & 19 juin sur la 3e circonscription des P-O, par le parti Renaissance (ex-LaREM/ La République En Marche), Pierre Bataille, maire de Fontrabiouse-Espousouille, président de la communauté de communes Pyrénées Catalanes, conseiller départemental des P-O – il a succédé à Jean Castex en juillet 2020, lorsque ce dernier a été nommé Premier Ministre d’Emmanuel Macron -, formerait un tandem avec Me Chantal Bruzi, conseillère municipale d’opposition de Perpignan, qui siège dans le groupe de l’ex-maire de Perpignan et ancien président de la Métropole, Jean-Marc Pujol (LR/ Les Républicains).

La probabilité de ce tandem est alimentée par la rumeur publique, surtout depuis hier samedi 14 mai où les deux élus ont été vus côte à côte dans les tribunes du stade Gilbert-Brutus à Perpignan, à l’occasion de la rencontre qui a opposé l’équipe des Dragons Catalans à celle des Anglais de Warrington, et qui a vu l’écrasante victoire des premiers sur les seconds, 40 à 8 !

Un premier indice ?

Si ce ticket Pierre Bataille – Chantal Bruzi était confirmé, alors bonjour les gueules d’atmosphère au sein du Groupe LR de Perpignan. Déjà que… le climat est loin d’être serein en interne, où l’ambiance régnante est à la Chronique d’un casting de défections annoncée.

 

L.M.

 

Pierre Bataille, candidat investi par Renaissance sur la 3e circonscription des P-O, et Romain Grau, député sortant sur la 1re circonscription, également investi par Renaissance, font tous les deux campagne de manière coordonnée et unie sur l’agglomération perpignanaise. Pour Romain Grau, aucun doute : « Pierre Bataille sera un député fiable et dévoué pour son territoire ! » (@photo compte Tweeter).