(Communiqué)

 

« Ce vendredi 10 septembre aura lieu comme chaque année la Diada dans les Pyrénées-Orientales, à Prats de Mollo cette fois, faisant suite à celle d’Elne en 2020. Avec en guest star cette fois Jordi Cuixart, opprimé au possible suite à sa paternité pendant son séjour ‘en prison’.

Cette fête de la Catalogne a perdu depuis des années tout son sens car elle n’est plus qu’un rassemblement, comme en Espagne voisine, du séparatisme catalan, non représentatif de l’autonomie et de ses habitants, Catalans ou non. D’ailleurs, l’affluence outre-Pyrénées est en diminution d’année en année, preuve du désintérêt grandissant.

En parlant de perte de tout sens, le maire Les Républicains de la commune hôte 2021 est passé maître et ne fait pas honneur à ce qui constitue la suite logique du parti Gaulliste, au contraire. A vouloir trop copiner avec le démon en fuite en Belgique et s’afficher localement avec des esteladas en dernier lieu en août dernier, on peut s’interroger sur la raison de Claude Ferrer de porter l’écharpe tricolore qu’il ne mérite pas, pas plus que sa voisine maire d’Amélie-les-Bains Marie Costa, qui sera sans doute là également, elle qui aime tant le prosélytisme dans les écoles de sa propre commune.

Comment de telles personnes peuvent-elles ainsi donner envie aux natifs du département de participer à la mascarade annoncée ?

Comment le parti Les Républicains n’ouvre-t-il pas les yeux sur les pratiques locales de ses représentants (en comptant les sénateurs et députés, autres maires…) ? »

Les Françaises et les Français de l’association Catalunya Peuple d’Espagne