(COMPTE RENDU D’ACTIVITE DU DEPUTE SEBASTIEN CAZENOVE SEMAINE DU 29 NOVEMBRE 2021)

 

A Paris (Assemblée Nationale)

 

Mardi 30 novembre, l’Assemblée nationale a examiné et adopté en seconde lecture, la proposition de loi visant à renforcer les droits à l’avortement allongeant de 12 à 14 semaines le délai légal pour accéder à l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Pour faciliter l’accès des femmes à l’avortement, ce texte vise, en outre, à créer un répertoire des professionnels de santé et des structures pratiquant l’IVG et à ouvrir la pratique des IVG chirurgicales aux sages-femmes en établissement de santé.

 

En fin d’après-midi, les commissaires aux affaires économiques ont organisé une table ronde sur les conséquences de la hausse des prix des matériaux et des matières premières, avec la participation d’Olivier SALLERON, président de la fédération française du bâtiment, de Nicolas DOUZAIN-DIDIER, délégué général de la fédération nationale du bois, et Marc MORTUREUX, directeur général de PFA, filière automobile et mobilités.
Mercredi 1er décembre matin, la commission des affaires économiques a auditionné Gilles DE MARGERIE, commissaire général de France Stratégie. Cette entité formule des recommandations au gouvernement et contribue à l’évaluation des politiques publiques. Les échanges ont porté sur les derniers rapports que France Stratégie a publié notamment l’influence du lieu d’origine sur le niveau de vie, les impacts de la crise du Covid-19 sur le système électrique ou encore sur la politique agricole commune, levier de la transition agroécologique.

 

Sébastien Cazenove et Henri Nayrou

 

L’après-midi, les députés ont examiné, en première lecture, la proposition de loi visant à combattre le harcèlement scolaire, d’une part, en élargissant le droit à une scolarité sans harcèlement et en améliorant la prévention et la prise en charge des victimes et d’autre part, en améliorant le traitement judiciaire des faits de harcèlement scolaire notamment par la création d’un délit.

 

Le soir, Sébastien CAZENOVE, trésorier de l’Amicale Parlementaire de Rugby, a participé, dans les salons de la présidence du Sénat, à un diner d’échanges sur le thème « Rugby et Média ». Ce fut l’occasion de rencontrer le président fondateur de l’Amicale et ancien député de l’Ariège, Henri NAYROU, ainsi que des journalistes rugby de différents médias : Renaud BOURREL (l’Équipe), Emmanuel MASSICARD (Midi Olympique), Laura DI MUZIO (France TV), Éric BAYLE (Canal +) et François TRILLO (Sud Radio).

 

 

En circonscription

 

Mardi 30 novembre Laurence MUGUET suppléante du député l’a représenté pour participer à la journée d’échanges autour des violences faites aux femmes. Cette journée de conférences et café-paroles était organisée par le club Soroptimist de Perpignan en partenariat avec l’Université de Perpignan Via Domitia dans le cadre de la semaine pour comprendre, défendre et agir. La cellule de suivi des violences intrafamiliales qui permet une coordination entre tous les services concernés a instruit 377 cas de violences pour l’année 2021.
Mercredi 1er décembre Laurence MUGUET a participé à la réunion de concertation sur la planification territoriale des projets éoliens organisée par le préfet des Pyrénées-Orientales avec la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) d’Occitanie. L’objectif étant de réaliser une cartographie des zones favorables non contraignante et non opposable au développement de l’éolien, qui sera finalisée d’ici juin 2022 en tenant compte des contributions des élus et acteurs locaux. Cette cartographie constituera un outil d’aide à la décision afin d’atteindre les objectifs de la programmation pluriannuelle de l’Énergie.
Jeudi 2 décembre, le député a reçu à sa permanence parlementaire plusieurs citoyens de la circonscription qui l’avaient sollicité.

 

 


Vendredi 3 décembre, Sébastien CAZENOVE s’est rendu à la mairie de Port-Vendres pour une réunion avec le sous-préfet et les services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). Cette rencontre de travail sollicitée par le député a permis au maire Grégory MARTY de présenter plusieurs projets d’aménagement portés par sa municipalité en échangeant avec les services de l’État sur les règlementations en cours.

 

Dans l’après-midi, le député a été reçu par le maire et une partie du conseil municipal de Banyuls dels Aspres. Laurent BERNARDY maire de la commune a présenté les différents projets portés par sa municipalité, notamment l’aménagement de la plaine de jeux avec un terrain de sport et divers équipements et la dynamisation du centre du village. Depuis les élections de 2020, tous les conseils municipaux sont retransmis en vidéo et une commission de modernisation de la vie publique a été mise en place avec une enveloppe budgétaire pour des projets participatifs.