Il l’avait dit, il l’a fait !

Louis Aliot (RN), maire de Perpignan, avait dit qu’aucun des adjoints de sa Majorité municipale ne figurerait parmi les candidats aux prochaines élections départementales, promesse tenue !

En effet, le casting officiel de la liste arrêtée ce mercredi 5 mai 2021, à 16h, en préfecture des Pyrénées-Orientales à Perpignan, montre s’il le fallait qu’aucun des adjoints siégeant dans la Majorité de Louis Aliot au sein du conseil municipal de Perpignan n’est candidat (dans les cantons de la ville s’entend) en tête de binôme aux élections des 20 & 27 juin prochains.

C’est là une grande première et, surtout, un grand moment de vérité. Car tous ses prédécesseurs à La Loge (qui désigne traditionnellement l’Hôtel-de-Ville de Perpignan) n’ont jamais pu tenir cet objectif malgré leur campagne « de façade » et de circonstance contre ce qu’il convient de nommer les « cumulards ».

Louis Aliot a osé faire ce dont ses prédécesseurs ont toujours rêvé de faire, sans y arriver et sans succès. Voilà un terrain électoral où les formations politiques classiques – LR, PS, PCF… – auront désormais un mal fou à s’imposer, en tout cas à l’avenir à entrer dans le débat face au maire de Perpignan.

 

L.M.