(Communiqué)

 

MM. Bompard et Daspe de La France Insoumise

 

-« Pour une régie départementale et une tarification solidaire de l’eau dans le département des Pyrénées-Orientales
Dans le cadre de la campagne des élections départementales, les candidats de La France Insoumise affichent comme priorité la mise en place d’une régie départementale de l’eau. L’eau, bien commun de l’humanité, doit échapper à la logique de la loi du marché et du profit.
La France Insoumise, dans le cadre du rassemblement « Pour des Pyrénées-Orientales populaires écologistes, solidaires » entend cependant aller plus loin que la régie départementale de l’eau : il faut une tarification solidaire de l’eau. Cela passe par la gratuité des premiers mètres cubes d’eau.
Ces premiers mètres cubes d’eau correspondent à ceux qui sont indispensables à la vie de chacun : ils garantissent la décence et la dignité à la vie humaine. L’eau que l’on boit ou que l’on utilise pour se laver ne peut pas avoir le même coût que celle qui sert à arroser sa pelouse ou remplir sa piscine.
C’est aussi une mesure qui contribue à répondre à la question du pouvoir d’achat en cette période de crise aggravée par les politiques d’austérité. C’est ensuite une réponse écologique à tous les mésusages de la ressource eau et qui pousse à la sobriété. C’est enfin une mesure démocratique permettant aux citoyens de se réapproprier les biens communs de l’humanité.
Par ses compétences et surtout par les leviers dont il dispose, le Conseil départemental peut et doit impulser la démarche conduisant à ces réformes vitales. La candidature de La France Insoumise se structure autour du triptyque bouclier social, bifurcation écologique et renouvellement démocratique. Elle s’inscrit dans une perspective majoritaire pour offrir une alternative, à ce qui se fait (mal) aujourd’hui et à ce qui pourrait se faire (encore plus mal) demain…
Le bulletin des candidats de La France Insoumise correspond véritablement au vote nécessaire, utile, efficace et raisonnable.