(Communiqué)

 

Pourquoi il faut voter pour les candidatures du Pôle écologiste aux élections régionales et départementales ? Mini-série en cinq épisodes

Episode 1 : Parce que les écologistes sont les seuls à dire les choses comme elles sont !

Nous sommes face à trois phénomènes qui mettent nos sociétés, nos vies et celles de nos enfants en péril : la destruction de notre environnement, l’appauvrissement de nos populations, l’érosion de notre démocratie.
Nous sommes les seuls à le dire, et à agir en conséquence. Nos adversaires de droite préfèrent regarder ailleurs, ou se servir de l’angoisse sociale pour assouvir leurs pulsions autoritaires.

Et nos amis de gauche, qui se veulent « pragmatiques », disent une chose mais en font une autre. Je soutiens les énergies renouvelables mais « en même temps » les aéroports low cost et les autoroutes. Je veux des mobilités douces mais « en même temps » je dépense des milliards dans des lignes TGV inutiles. On sait le résultat de ces pasodobles. Rien n’avance à part la désespérance.
Nous sommes les seuls à tirer les conséquences de l’urgence sociale et climatique, et à proposer une véritable politique de transformation qui réponde à ces enjeux.

 

Pour lutter vraiment contre l’urgence écologique nous proposons :
– D’abandonner les Grands Projets Inutiles, destructeurs de notre environnement : Port-la-Nouvelle, autoroute Castes-Toulouse, scierie géante Florian, quatrième pont de Céret.
– De mettre en place une véritable politique de transport collectif et de mobilités douces qui permettent à tous de se déplacer sans voiture, au moindre coût.
Pour lutter vraiment contre l’urgence sociale, nous proposons :
– De sanctuariser le budget des associations, qui jouent un rôle décisif dans le maintien du lien social.
– D’expérimenter le revenu universel, notamment auprès des jeunes, pour permettre à tous de se projeter sur l’avenir.
Pour lutter vraiment contre l’érosion démocratique, nous proposons :
– De mettre en place un plan massif d’aide au secteur de la culture, et de permettre l’ouverture de lieux culturels dans les petites villes et les espaces ruraux.
– De permettre aux citoyens de s’exprimer régulièrement sur les projets portés par les collectivités locales ».

 

 

Les 20 et 27 juin votez pour la lucidité et pour l’espoir.
VOTEZ ECOLOGISTES.