Contrairement à ce qu’affirme sur sa page Facebook Christine Gavalda Moulenat*, qui publie intégralement la propagande d’un média local : Jean-Marie Dionet, candidat soutenu par Louis Aliot (RN) maire de Perpignan, ne serait pas inéligible. Il se présente  dans le canton 10 (Perpignan V – Canohès) – en binôme avec Carla Muti -, à l’occasion des élections départementales qui auront lieu les dimanches 20 et 27 juin prochains

 

La rédaction de Ouillade.eu a pu consulter une note de service, datée du 12 juin 2020, et qui confirme bien qu’à partir de cette date M. Dionet n’occupe plus les fonctions de Directeur au sein du services des Douanes à Perpignan. Soit plus d’un an avant les élections, comme l’exige la loi. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la préfecture des P-O a validé la candidature de Jean-Marie Dionet.

D’ailleurs, la même note stipule le nom du remplaçant de celui-ci : Stéphane Mage, lequel assurera à partir de là l’intérim des fonctions de Directeur régional des douanes à Perpignan. C’est comme Port-Salut, c’est écrit dessus !

Cet intérim de fonction est confirmée par une note de la Direction interrégionale en date du 20 juillet 2020. C’est encore lui, Stéphane Mage, qui le mois dernier a présenté le bilan 2020 des douanes perpignanaises. Le nouveau administrateur supérieur titulaire du poste (Directeur régional à Perpignan), Christophe Lainé, prendra justement ses fonctions ce 1er juillet 2021.

Enfin, rassurons Christine Gavalda Moulenat : Jean-Marie Dionet n’exerce plus la fonction de Directeur régional des Douanes à Perpignan depuis plus d’un an, il se trouve désormais en poste à Marseille ès-qualité d’administrateur supérieur des Douanes près du Directeur interrégional des douanes de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. A notre connaissance, et en fonction d’éléments qui nous ont été communiqués, il serait donc parfaitement éligible à cette élection départementale… à moins que Mme Gavalda Moulenat ait sous son sabot une info secret-Défense dont nous n’aurions pas eu connaissance jusqu’ici ?

En attendant, nous ne saurions trop lui conseiller à l’avenir de vérifier ses propres sources d’information, et ce pour ne pas perdre en crédibilité. Car si comme le dit le dicton populaire « un électeur averti en vaut deux », alors souci (pour elle) !…

L.M.

 

*La présidente de LR’66 est candidate en binôme avec le maire de Canohès et conseiller départemental sortant, Jean-Louis Chambon (ex-PS), sur le canton 10 des P-O.