Le MoDEM’66 (dans le groupe « Rassemblement Démocrate ») présente des candidats sur trois cantons, dont aucun n’est un élu et donc pourront se consacrer entièrement à notre département.

  • Sur le canton 10 Perpignan 5 -Canohès : Michel Dupuy / Marie-Anne Foulquier (Fabienne Meyer / Jacques Bégué Unitat Catalana) ;
  • Sur le canton 8 Perpignan 3 – Cabestany : Caroline Langlais / Philippe Bertolin (Rosa Cobo Martinez / Alain Jimenez) ;
  • Sur le canton de La Côte Vermeille : Guy Torreilles / Laëtitia Martinez (Bruno Flamand / Virginie Delaunay société civile).

« Ces candidats ont chacun l’expérience de fonctions importantes dans la société civile et en particulier dans les domaines de l’Economie et des Finances, de l’Administration, du Tourisme, de la Santé et la Solidarité », tient à insister Guy Torreilles, président départemental du MoDEM’66.

Il ajoute : « Restant fidèle au respect qu’il porte aux habitants de notre département, le MoDEM’66 a estimé qu’il ne pouvait accepter de poursuivre l’échange avec Jean Sol (à la demande des LR/ Les Républicains)compte tenu de certains noms figurants sur la liste qu’ils nous proposaient, mais aussi d’alliances qui vont au delà de la droite modérée. Nous restons et sommes donc indépendants en dehors de notre groupe Rassemblement Démocrate, comme nous l’avons toujours été et souhaité. Aucun reproche ne peut nous être fait, car nous ne pourrions que rappeler les circonstances et le résultat de la législative de la 2e circonscription des P-O ou bien encore les dernières municipales ».

Et Guy Torreilles d’enfoncer le clou : « Le MoDEM’66 a toujours été clair, quant au risque que l’on entrevoyait dans les tergiversations des candidats en lisse. Alors, on peut s’étonner des prises de parole, des manigances, des arrangements de partis et des candidats à ces élections départementales. Que chacun prenne ses responsabilités et surtout qu’il ne les fasse pas retomber sur ceux qui n’ont jamais eu en mains les destinées de ce département. Nous agissons pour les intérêts fondamentaux de nos concitoyens, et pour leur bien-être ».

A bon entendeur…!