(Communiqué)

 

« La Fédération du PCF66 apporte son soutien à Françoise Chatard et Mathias Blanc, conseillers départementaux du Canton Perpignan-Canohès, injustement invalidés par le Tribunal administratif de Montpellier

 

En effet, cette situation est due à une erreur manifeste et énorme de l’administration préfectorale et du préfet, qui n’auraient jamais du admettre à participer au scrutin le candidat du Rassemblement National Jean-Marie Dionnet, au regard de l’article L-195 du code électoral en raison du fait qu’il était directeur régional des douanes.

Les deux élus du Canton, Françoise Chatard et Mathias Blanc n’ont rien à se reprocher.
Ils font un excellent travail sur leur canton et dans leurs responsabilités.

C’est pourquoi, considérant que la décision du tribunal tourne le dos au résultat démocratiquement obtenu, ils ont fait appel devant le Conseil d’Etat.

L’appel étant suspensif, ils restent les élus légitimes du Canton Perpignan V – Canohès jusqu’à la décision définitive du Conseil d’Etat.

Les communistes de la fédération du PCF’66 seront à leurs côtés pour la mise en œuvre effective du programme sur lequel ils ont été élus ».