La préfet Philippe Chopin communique :

 

 

« Plan de continuité pour une reprise de l’activité des entreprises du bâtiment et des travaux publics dans les Pyrénées-Orientales

Depuis plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’une épidémie sans précédent, qui impacte lourdement notre économie. Elle a conduit le chef de l’État à demander à chacun d’assurer la poursuite de son activité dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement. Elles contribuent notamment à garantir les besoins du quotidien des populations, comme le logement, l’eau, l’énergie, la gestion des déchets, les transports et les télécommunications. Elles contribuent aussi de manière plus générale à la continuité de la vie économique du pays. Cependant, les mesures prises contre la propagation du virus Covid-19 ont conduit à un important ralentissement voire à l’arrêt de l’activité de nombreuses entreprises du BTP.
A la suite de la concertation menée par le gouvernement, la FNTP, la FFB et la CAPEB en lien avec l’OPPBTP, un protocole apportant aux professionnels intervenant sur les chantiers la garantie d’un niveau de protection sanitaire adapté a été élaboré. Ces dispositions, validées par les ministères du travail et de la santé, visent à faire connaître aux entreprises, à leurs salariés mais aussi aux particuliers, les règles à respecter.
Une première visioconférence a ainsi été organisée le mardi 7 avril 2020 en préfecture, afin que les services de l’État et les représentants des professions du BTP puissent échanger sur la situation du secteur et sur les modalités de mise en œuvre de ces nouvelles dispositions. Dans ce cadre, et depuis cette réunion, les services de l’État élaborent, en lien avec tous les acteurs, un recensement des chantiers qui se poursuivent, mais aussi de ceux qui ont été arrêtés et qui peuvent faire l’objet d’une reprise.

Le mercredi 15 avril, j’ai réuni pour la première fois, en présence de Madame la présidente du conseil départemental Hermeline Malherbe, de Madame la vice-présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée Agnès Langevine et du président de l’association départementale des maires, des adjoints et de l’Intercommunalité des Pyrénées-Orientales, Guy Ilary, le comité de coordination regroupant les organisations patronales représentatives et l’ensemble des acteurs du secteur, notamment les représentants des fournisseurs et des producteurs de matériaux de construction, des maîtres d’ouvrage (dont la Région et le Département), des maîtres d’œuvre, des architectes, les chambres consulaires et la médecine du travail. Cette réunion a permis de faire un point sur les premiers recensements et sur les obstacles à la reprise de certains chantiers, et d’identifier des solutions garantissant leur bon déroulement et le respect des conditions de sécurité. Cela passera notamment par la pleine mobilisation de la médecine du travail, qui a confirmé qu’elle accompagnerait chacun dans la mise en œuvre de mesures adaptées pour renforcer la sécurité sanitaire des chantiers.

Les acteurs du secteur du BTP font clairement apparaître leur volonté de reprendre progressivement les chantiers, en se coordonnant avec les maîtres d’ouvrage, chantier par chantier, et en respectant les consignes sanitaires et de sécurité. La maîtrise d’ouvrage publique prendra toute sa place pour permettre cette reprise de l’activité dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, comme l’a déjà montré l’État à travers la reprise fin mars du chantier de la RN-116. Cet engagement commun permettra de poursuivre sans délai la reprise de l’activité souhaitée par le Gouvernement ».