Les maires des Pyrénées-Orientales qui espéraient, hier encore – comme dans le chanson d’Aznavour -, que le représentant de l’Etat dans le département, le préfet Etienne Stoskopf, lâcherait un peu de lest, qu’il ferait en quelque sorte des concessions pour les fêtes de Noël afin de rattraper la situation économico-catastrophique liée au confinement provoqué par la crise sanitaire du COVID-19 (coronavirus), vont être déçus…

Sollicité par un élu qui souhaitait maintenir dans sa commune l’organisation des traditionnelles fêtes de fin d’année, le préfet des Pyrénées-Orientales lui a tout simplement rappelé les directives du Premier Ministre Jean Castex qui précisent que « les fêtes de fin d’année ne pourront pas se tenir de la même manière qu’habituellement ».

Partant de ce principe, le Préfet aurait invité l’élu dont il est ici question « à revoir nécessairement l’organisation de toutes les animations autour de Noël, car celles-ci devront obligatoirement respecter la jauge de six personnes en simultané sur la voie publique ».

A bon entendeur…