C’est en terrasse, que le barnum sera installé pour permettre aux habitués et aux supporters de vivre pleinement l’heureux événement mondial !

Patricia, quand il s’agit de mobiliser la clientèle et de la remercier pour sa fidélité, a toujours une généreuse idée d’avance

Les soirs d’été, l’extension de la terrasse de La Bodéga des Sources sur la place fait de l’établissement un lieu de pèlerinage très attractif pour celles et ceux qui viennent respirer l’âme des Albères, ambiance d’ailleurs que l’on peut retrouver dans n’importe quel commerce du village de Sorède que ce soit… bel accueil garanti !

 

Alors que dans la plupart de nos villages les services publics fondent comme neige au soleil, que des écoles ferment, que le désert médical avance, que des commerces de proximité mettent la clé sous la porte, etc.-etc., bien souvent le bistro devient et demeure un lieu social de résistance. Le café du village est en effet bien souvent le dernier point de rencontre et de convivialité en zone rurale, où, au-delà de la sainte-pause-apéritive au comptoir ou en terrasse, on se retrouve toujours pour commenter l’actualité, la dernière naissance, ou plutôt les dernières obsèques qui ont animé le « pays », participer à un concours de belote, lire le journal du coin, fêter une vie un anniversaire ou enterrer une vie de garçon, tenter sa chance au tiercé ou au loto ou en grattant un Morpion…

Pour la Coupe du monde de rugby, qui débute ce vendredi 20 septembre au Japon, les bistrots se sont mis sur leur 31, en quelque sorte. Et dans le sud-ouest, ici dans les P-O, peut-être plus qu’ailleurs, en installant des écrans géants, en décorant la salle, on compte bien suivre l’événement match après match, en espérant que dans ce tournoi international la France aille le plus loin possible, monte le plus haut sur le podium, plus près des étoiles.

A Sorède, à La Bodéga des Sources, en bas du célèbre et si joli village des Albères, Patricia, Claude et Thierry ont justement installé un barnum, avec écran géant, répondant ainsi aux souhaits de la clientèle et, également, à leur passion commune pour le ballon ovale. L’ambiance promet d’être des plus chaleureuses, même si la météo annoncée le sera moins pour les quarante-huit heures à venir. C’est tout le village, comme à chaque fois, qui va vivre à l’heure de l’événement, qui va s’enflammer pour un « sport national » : le Rugby !

 

On y vient aussi pour fêter un anniversaire… Comme ici, pour les 50 ans de Chérif, employé municipal, qui pour l’occasion avait naturellement revêtu le maillot de France Rugby, offert par ses copains ! C’est Patricia qui avait tout préparé pour l’occasion, c’était la semaine dernière