Catherine Pujol, députée Rassemblement National (RN) de la 2e circonscription des P-O, nous communique avec prière d’insérer :

 

« Un bras de fer oppose depuis le 23 juillet la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM) à la mairie du Barcarès au sujet du blocage de la bretelle routière située sur la commune du Barcarès et qui permet aux grosses unités nautiques de rejoindre les entreprises installées sur le centre nautique de Canet-en-Roussillon.

Le maire du Barcarès à donc décidé suite à un différent financier au sujet d’un rond point et de bloquer l’accès à celui-ci. Il pénalise de ce fait nombre d’entreprises dont l’activité estivale est économiquement vitale pour elles. Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales, a mis en demeure le maire du Barcarès de libérer l’accès.

A mon tour je demande à ce que la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole par son représentant Robert Vila, président, et le maire du Barcarès, Alain Ferrand, trouvent au plus vite un accord pour débloquer cette situation dommageable pour notre économie locale déjà fortement secouée par des mois de crise sanitaire et économique.

Nous devons toutes et tous travailler pour que notre territoire continue à développer les emplois de cette filière d’exception. Je resterai vigilante sur la suite pour l’intérêt général de nos administrés ».

Catherine Pujol
Députée de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales