« Monsieur le maire ou Madame la maire,

Comme vous le savez, l’agriculture biologique est aujourd’hui en plein essor et les français, à plus de 80%, souhaitent qu’elle se développe sur le territoire et dans la restauration collective. Le but est de garantir une alimentation exempte de résidus de pesticides dont les dangers sanitaires sont reconnus par les scientifiques et les médecins.
En France, les enfants mangent deux fois trop de viande dans les cantines scolaires par rapport aux recommandations sanitaires. C’est dangereux pour la santé, mais également pour le climat : l’élevage est à lui seul responsable de 14% des émissions de gaz à effet de serre.

En tant que maire, vous avez le devoir de protéger la santé et l’environnement des enfants de votre commune et c’est également une demande des parents d’élèves. (Si vous n’avez pas la main sur la qualité des repas ou leur composition, vous pouvez, soit vous unir pour la reprendre, soit faire pression sur vos fournisseurs.)
Le collectif pour les Alternatives aux pesticides, relayant la campagne de Greenpeace, vous demande de mettre en place plus de repas végétariens dans la cantine de nos enfants : au moins un repas sans viande ni poisson par semaine et une option végétarienne les autres jours. Il est également important que les repas servis à la cantine soient composés à 100% de produits frais, issus de l’agriculture biologique et locale (La production locale le permet) et si possible en liaison chaude.
Des villes comme Barjac, Lille, Grenoble, Mouans-Sartoux… sont déjà passé à l’action. Pourquoi pas votre commune ?

 

Le collectif (CAP66) peut vous aider dans la démarche ou vous apporter davantage d’informations. (alternatives-pesticides66@laposte.net)

 

Nous vous informons également de la « Semaine pour les alternatives aux pesticides » qui aura lieu du 20 mars au 4 avril 2020, avec comme thèmes forts : les haies composites (plantation à l’Arboretum de Canet, à Palau de Cerdagne et film au Soler) ; conférence de Marc Dufumier , une conférence-débat avec Jacques CAPLAT (secrétaire de l’association « Agir pour l’environnement ») sur le thème : « Quelle agriculture pour demain ? » et plusieurs autres films, débats ou conférences. (voir site : alternatives-pesticides66.fr) ».