Le groupe de travail de citoyens français anciens combattent harkis communique :

 

« Les nombreuses associations de citoyens français anciens combattants harkis se sont réunies au domaine du Castillou, à Moussalens, agglomération de Carcassonne dans le département de l’Aude, le samedi 5 juin 2021

 

Après une journée de travail autour d’une table ronde, il a été décidé à l’unanimité d’envisager une candidature à l’élection présidentielle de 2022 et que cette candidate ou ce candidat soit issu(e) de la population des harkis.

Une autre décision importante à été retenue concernant le côté juridique, suite aux droits fondamentaux de ces citoyens français anciens combattants harkis et leurs descendants, qui ont étaient trop longtemps bafoués depuis plusieurs années. Nous appelons l’ensemble de nos compatriotes à un rassemblement harkis, pieds-noirs, anciens combattants et leurs sympathisants, à nous rejoindre au camp de Rivesaltes (P-O), le samedi 10 juillet 2021. Une réunion préliminaire se tiendra le samedi 26 juin 2021, au Barcarès, pour développer ces deux projets afin qu’ils soient mis en application ».

Signé le Groupe de travail de citoyens français anciens combattent harkis et leurs descendants.