L’Académie de Montpellier communique :

 

« Solidaires plutôt que Solitaires » : bâtissons un réseau lycéen d’entraide

L’initiative proposée par les élus du Conseil Académique de la Vie Lycéenne vise à favoriser l’instauration de dispositifs de tutorat, et la mise en réseau des établissements volontaires.

 

Depuis le 16 mars 2020, la mise en œuvre de la continuité pédagogique s’est traduite par une mobilisation remarquable de la communauté éducative, notamment des enseignants. Les élèves ont répondu avec un grand sérieux à la nécessité de poursuivre leurs études sous des modalités différentes. Les élus du Conseil Académique de la Vie Lycéenne ont alors proposé à Madame la Rectrice la mise en place d’un réseau d’entraide lycéenne.
L’objectif poursuivi par la démarche des élus lycéens s’inscrit dans le cadre de l’opération nationale, identifiable au mot-clé « #gardezlelien ». Il s’agit de proposer de nouvelles solutions aux élèves en difficulté, pour réduire les inégalités d’accompagnement.
Le modèle développé, soutenu et encouragé par Sophie BEJEAN, rectrice de l’académie de Montpellier, est celui de d’un réseau d’actions basées sur la solidarité et le volontariat des élèves, et pouvant se décliner librement pour répondre aux besoins spécifiques des établissements scolaires. Certains ont déjà initié ces dynamiques, notamment le lycée George Pompidou de Castelnau-le-Lez et le lycée Jean Vallot de Lodève, proposant des plateformes numériques.
Les élus du Conseil Académique de la Vie Lycéenne ont encouragé tous les lycées de l’académie au développement de dispositifs de tutorat. Avec l’accord des chefs d’établissements, les enseignants, les référents vie lycéenne, les élus des Conseils de la Vie Lycéenne et les délégués de classe pourront œuvrer de concert à la mise en place de ces initiatives.
Le Conseil Académique de la Vie Lycéenne pourra les y aider, par la mise en réseau et le partage de bonnes pratiques. Pour soutenir l’opération, les Délégations Académiques à la Vie Lycéenne et au Numérique Educatif assureront à leurs côtés une expertise technique et un conseil.
Les lycéennes et lycéens désireux de s’engager trouveront à travers ce dispositif une opportunité de rendre service à leurs pairs. Nous les incitons à prendre contacts avec leurs élus et professeurs principaux pour se porter volontaires et contribuer au développement des projets ».