Communiqué

 

 

« L’académie de Montpellier obtient 5,6 M€ pour accompagner l’orientation active des lycéens avec le projet COMPAS

Piloté par l’université Paul Valéry-Montpellier 3, lauréate de cet appel à projets PIA, le dispositif COMPAS – acronyme de « Construire et Mûrir son Projet d’Accès au Supérieur » -vise à accompagner l’orientation active des lycéens vers l’enseignement supérieur.
Il associe le rectorat de l’académie de Montpellier, co-porteur du projet, ainsi que les universités de Perpignan Via Domitia, Nîmes et Montpellier, l’école nationale supérieure de Chimie de Montpellier, l’Ecole nationale supérieur d’architecture de Montpellier (ENSAM), l’institut Mines et télécommunication d’Alès, le CROUS de Montpellier, le CEREQ Montpellier, mais aussi des laboratoires de recherche LIRDEF et LGAM, et la DRAAF. Le Conseil régional d’Occitanie accompagne également avec un intérêt constant ces démarches.

 

 

Une nouvelle dynamique pour aider les lycéens et leur famille à se projeter et à mieux comprendre l’enseignement supérieur

 

Un programme d’actions pérenne, sur dix années, impulsera accompagnement, information et formation des partenaires acteurs de l’orientation, à destination des familles, des enseignants et des étudiants « ambassadeurs ». COMPAS mobilise tous les partenaires pour mettre en cohérence les dispositifs existants, dans le cadre d’objectifs convergents.
Le numérique au service de la proximité et de la lutte contre les déterminismes sociaux, territoriaux et de genre
Des actions diversifiées d’information et d’aide à l’orientation auprès des lycéens de l’académie de Montpellier seront mises en place, notamment dans les zones éloignées des centres universitaires (par exemple, des visites sur site et virtuelles, outils numériques d’information, rendez-vous de la réussite dans les territoires et d’étudiants ambassadeurs, etc.).

 

 

Une action emblématique qui vient renforcer l’innovation pédagogique et l’équité territoriale dans la région Occitanie

 

 

Ces actions s’appuient sur un maillage fin et adapté aux territoires et aux réseaux de lycées en place dans l’académie, pour favoriser le continuum Bac -3/+3
Le projet COMPAS rejoint ainsi le projet ACORDA, porté par l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, qui organise des dispositifs du même ordre, pour bâtir des actions innovantes et convergentes dans les deux académies.
Sophie Béjean, rectrice de région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, chancelière des universités, souhaite féliciter l’ensemble de collaborateurs ayant contribué au projet, et notamment l’équipe de Patrick Gilli, président de l’Université Paul-Valéry.

-« Ouvrir le champ des possibles aux lycéens de l’académie de Montpellier et leur permettre de faire des choix d’orientation éclairés, sereins et mûris dans le temps, voilà toute l’ambition du projet Compas ! Je tiens à remercier chaleureusement tous les acteurs qui participent à cette dynamique collective de cohérence, de proximité et d’innovation pour l’orientation des lycéens dans la région académique Occitanie ». Sophie Béjean, rectrice de région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, chancelière des universités