Après le journal Le Monde il y a quelques mois (à l’époque Bernard Tapie l’avait pris avec une étonnante philosophie), c’est au tour de la chaîne L’Equipe de commettre l’irréparable…

Il est grand temps dans ce pays la France que la profession de journaliste revoie les règles élémentaires de sa propre déontologie… ou alors que les parlementaires légifèrent en prenant leurs responsabilités dans le cadre des valeurs républicaines.

Car cela ne peut plus perdurer, chaque jour, quotidiennement, presse écrite et audiovisuelle, privée ou publique, dans une course à l’info effrénée lamentable, que nous avons souvent dénoncée ici dans les colonnes de Ouillade.eu, publient des ritournelles de fake news. Cela est devenu insupportable. On mesure la colère immense de la famille de Bernard Tapie, de ses proches et de ses nombreux amis. 

L.M.

 

//////////     //////////     //////////

Atteint d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, Bernard Tapie continu de se battre contre la maladie depuis trois ans. Un combat difficile mais pour lequel l’homme d’affaires de 77 ans ne lâche rien et met toutes les chances de son côté pour rester en vie le plus longtemps possible. Depuis janvier 2020, il a ainsi débuté un traitement médical pour le moment interdit en France. Dans les colonnes de Soir Mag, Bernard Tapie a assuré que cette méthode a permis de le garder en vie, tout en indiquant les lourds effets secondaires sur sa santé : « Ici, ce traitement peut altérer le coeur et l’assistance respiratoire, donc il peut incontestablement mettre en péril celui qui le subit ».

Une erreur qui passe mal
Tandis que Bernard Tapie a donné des nouvelles peu rassurantes sur sa santé et s’est interrogé si on ne va pas le « voir mourir guéri du cancer », la chaîne L’Equipe a annoncé par erreur son décès ce vendredi 28 août. Pendant une seconde, le bandeau a affiché : « Breaking news : décès de B. Tapie (1943-2020) ex-président de l’OM ». Mais le message n’est pas passé inaperçu. Aussitôt, la chaîne sportive a présenté ses excuses sur Twitter : « La chaîne L’Équipe tient à présenter ses excuses à Bernard Tapie et ses proches, ainsi qu’à ses téléspectateurs, pour la diffusion, par erreur, d’une fausse information ». Cependant, cette erreur est mal passée auprès de la fille de l’homme d’affaires, Sophie Tapie. Dans sa story Instagram, la chanteuse a relayé un post avec un message reflétant sa colère : « Vous êtes les pires saloperies que le journalisme français ait porté ».

(Sources : Marie Merlet, Microsoft Actualités – Instagram)