Comme nous l’avons annoncé en exclusivité, hier, dans les colonnes de Ouillade.eu, une délégation composée d’élus* de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), de la Ville de Perpignan et de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66), faisant cause commune sur le sujet, se sont rendus le jeudi 11 février 2021 – date historique** ! – à Lyon, qui abrite la 2e structure « Ecole 42 » (concept imaginé par Xavier Niel***), afin de rencontrer les responsables du site et d’en étudier le fonctionnement, la gestion et les ambitions.

Sur place, ils ont donc été reçus entre autres par Christophe Menanteau, Directeur du campus Région du numérique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les élus roussillonnais qui composaient cette délégation officielle partagent tous le même voeu : à savoir l’implantation, à Perpignan, d’une « Ecole 42 ». Les locaux sont déjà repérés !

Rappelons que « 42 » est la première formation en informatique entièrement gratuite, ouverte à toutes et à tous sans condition de diplôme et accessible dès 18 ans. Sa pédagogie est basée sur le peer-to-peer learning : un fonctionnement participatif, sans cours, sans professeur, qui permet aux étudiant(e)s de libérer toute leur créativité grâce à l’apprentissage par projets. « 42 » a été fondée à l’initiative de Xavier Niel en 2013 alors que l’industrie du numérique en France subissait une importante pénurie de développeurs informatiques.
Pour former en grand nombre les meilleurs talents de demain, l’établissement met à disposition les meilleures infrastructures dans des lieux innovants et modernes à Paris et Fremont (Silicon Valley). Et depuis peu, « 42 » s’est lancé à l’international avec ving-neuf campus pour 2020, dont quatre en France, ainsi qu’en Belgique, Maroc, Finlande, Pays-Bas, Russie, Brésil, Arménie, Japon, Espagne, Canada, Italie, Portugal, Thaïlande, Allemagne, Jordanie, Malaisie, Australie, Abu Dhabi.
Pour Xavier Niel : « 42, est notre réponse à ce que devrait être l’école de demain ».

 

*Louis Aliot, maire de Perpignan, vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM) ; Alain Ferrand, vice-président de PMM, président de l’Agence de Développement Economique Pyrénées-Méditerranée Invest (ADE-PMI), maire du Barcarès ; Laurent Gauze, vice-président de PMM, vice-président de la CCI’66, élu à la mairie de Rivesaltes ; et Robert Vila, président de PMM, conseiller départemental et maire de Saint-Estève.

**Dans la mesure où c’est la toute-première fois, dans les P-O, que des élus laissent « au vestiaire » leurs chicaneries et leurs oppositions idéologiques (sans pour autant abandonner leurs convictions) pour s’unir dans le seul intérêt de la collectivité territoriale et de ses habitants !

***Xavier Niel, 53 ans, homme d’affaires, entrepreneur, business angel. Il est entre autre fondateur et actionnaire principal d’Iliad, groupe de télécommunications français, maison mère du fournisseur d’accès à Internet Free et de l’opérateur de téléphonie mobile Free Mobile. Il est également à titre personnel copropriétaire du groupe Le Monde et investisseur dans plusieurs secteurs d’activités.