Jimmy Paradis, bien connu des Perpignanais pour avoir avoir pendant plusieurs années été très actif dans le monde associatif de leur ville et du Roussillon, désormais installé à Lourdes (Hautes-Pyrénées), nous communique avec prière d’insérer :

 

« Le président Emmanuel Macron était en visite à Lourdes, hier après midi, ce qui ne m’a pas laissé indifférent…

J’avais le projet de reprendre une affaire familiale à Lourdes justement, en pleine période de pandémie, et malheureusement je me suis vu refuser à trois reprises les prêts dans trois banques différentes. D’ailleurs, je cherche encore un financier pour y parvenir…

En grosse colère contre les banques, lesquelles pourtant seraient prêtes à m’aider dans une autre affaire, ailleurs, j’ai décidé d’écrire à Emmanuel Macron. Une lettre dans laquelle j’explique que le cœur d’un banquier peut parfois s’ouvrir par miracle et lui demande de trouver une solution pour parvenir à obtenir un prêt ; une copie de la lettre a d’ailleurs été envoyée aux députés de la Majorité présidentielle, LaREM et MoDEM, via les sites de la Présidence de la République (…) ».

Et Jimmy Paradis de conclure, sans illusions particulières certes, mais simplement en voyant Emmanuel Macron, ancien banquier, faire étape dans le Sanctuaire de Lourdes : « Peut être que ce dernier aura la décence de lire la lettre d’un simple citoyen qui veut réussir ! Croire aux miracles n’est pas interdit ! ».