Dans le cadre du cycle de conférence « Les Rendez-vous de la Connaissance », Mme le Maire de la ville du Soler, le Centre Méditerranéen de Littérature, son Président André BONET sont heureux de vous convier à la conférence de Jean-Philippe de Tonnac, le mardi 28 janvier 2020 à 21h au Complexe sportif Jo Maso sur le thème : « Rencontre avec des guérisseuses » ; des femmes qui soignent entre le visible et l’invisible

 

Qu’est-ce qui justifie qu’on se tourne un jour vers une guérisseuse ? Pour soigner une souffrance intime, une souffrance que tout le travail qu’on a pu faire sur soi, l’aide qu’on a pu recevoir des représentants des médecines conventionnelle et alternative, n’ont pu entamer. Comme un dépôt en soi qui vous appartiendrait sans vous appartenir. Jean-Philippe de Tonnac avoue en introduction au Cercle des guérisseuses, s’être mis en chemin vers ces guérisseuses, sorcières de notre temps, pour soigner une souffrance en lien avec la perte d’un être cher.

A cet aveu, il ajoute qu’il vit dans une époque malade, où tout ce que nous respirons, ingérons est malade, où nos plus proches chancellent aussi, où les journalistes qui produisent un discours sur l’histoire présente n’en retiennent que le noir, ou même les thérapeutes sensés nous venir en aide sont malades.

Autant de raison pour lui de se mettre à la recherche de ces femmes devenues guérisseuses de corps et d’âme à la suite d’une épreuve de vie, épreuve souvent effroyable dont elles se sont courageusement relevées pour porter un jour assistance à une humanité en danger. Sur ce « chemin de guérison », Jean-Philippe de Tonnac aura rencontré au total une trentaine de guérisseuses pour n’en retenir que dix dans son livre : de chacune il fait le portrait, raconte un itinéraire de résilience et les soins qu’il a chaque fois reçus.

Sur ce chemin, Joëlle Duchemin fut sa première rencontre. Installée à Narbonne, elle propose un travail sur l’héritage émotionnel et les mémoires ancestrales. Elle sera aux côtés de Jean-Philippe de Tonnac à l’occasion de cette soirée pour évoquer son parcours de vie, les épreuves traversées et son expérience de guérisseuse.

Cette soirée est une occasion unique de rencontrer Jean-Philippe de Tonnac et de débattre avec lui autour du thème de son dernier ouvrage « Le Cercle des Guérisseuses » qui sera également disponible sur place à la vente et à la dédicace. Avec le partenariat du Centre Méditerranéen de Littérature (CML) et la librairie CAJELICE – Perpignan.

Entrée libre et gratuite – Renseignement mairie du Soler 04 68 92 10 12

 

 

 

Jean-Philippe de Tonnac mène depuis quelques années une recherche sur l’impensé de notre époque, tout ce dont une société se détache, tout ce qu’elle oblitère, tout ce dont elle ne peut même plus prononcer le nom, pour finir par rendre l’aventure du vivre ensemble inconcevable et impossible.

Il a été éditeur chez José Corti, responsable des hors-séries du Nouvel Observateur pendant dix ans, a fondé une collection au Livre de Poche et chez Grasset avant d’entamer son parcours d’essayiste et de romancier.

Parmi ces publications, citons Cathares, la contre-enquête, avec Anne Brenon (Albin Michel, 2008) ; René Daumal, l’archange (biographie, Grasset, 1998) ; N’espérez pas vous débarrasser des livres, avec Umberto Eco et Jean-Claude Carrière (Grasset, 2009) ; La mort et l’immortalité – Encyclopédie des savoirs et des croyances, avec Frédéric Lenoir (Bayard, 2010) ; A la recherche du pain vivant, avec Roland Feuillas (Actes Sud, 2017). Son roman Azyme (Actes Sud, 2016) a obtenu le prix Ecritures et Spiritualités 2017.

Il est aujourd’hui éditeur pour la collection Bouquins-Laffont, collabore régulièrement au Monde des religions et enseigne à l’Institut des Hautes Etudes du Goût à Reims ainsi