Maintenant qu’Alain Ferrand (Divers Droite/ DvD), maire du Barcarès et par ailleurs 1er vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), a été placé en détention dans le département des Bouches-du-Rhône, son 1er adjoint, Frédéric Aloy, délégué à l’Urbanisme, à l’Habitat et à l’Architecture, peut à nouveau revenir en mairie

 

En effet, placés en garde à vue il y a plusieurs mois, car inquiétés dans une affaire judiciaire toujours en cours d’instruction*, et bien que Frédéric Aloy soit ressorti libre, le juge en charge du dossier avait imposé aux deux élus qu’ils n’entrent plus en contact, qu’ils cessent de se voir.

Alain Ferrand est toujours écroué, malgré la demande de libération formulée le lundi 31 janvier dernier par ses avocats qui ont fait appel de la décision d’incarcération le concernant**. Il avait été interpellé au Barcarès dans le cadre d’un mandat d’arrêt au motif de « violations multiples et répétées de son contrôle judiciaire ».

Frédéric Aloy peut donc désormais revenir en mairie, sans crainte de croiser son mentor, et s’installer légitimement à la barre du paquebot municipal.

Sur un plan purement politico-administratif, c’est Michel Sitja***, embauché ès-qualité de Directeur de cabinet par Alain Ferrand juste avant d’être embastillé, qui expédie les affaires courantes, qui reçoit par exemple les personnels sous contrat.

Dire que le climat ambiant dans les allées du pouvoir municipal barcarésien est actuellement des plus délétères… est un euphémisme. Bonjour l’ambiance !

 

L.M.

 

*Alain Ferrand avait été mis en examen en mai 2021 dans une affaire « d’extorsions de fonds en bande organisée », et pour laquelle il continue de plaider son innocence, rejetant et niant en bloc toutes les accusations qui lui sont reprochées.

**Rappelons qu’il est reproché au maire du Barcarès (exactement comme aux époux Balkany de Levallois-Perret) de n’avoir pas respecté son contrôle judiciaire qui lui imposait notamment de ne pas se rendre dans sa commune du Barcarès et à Perpignan plus de deux fois par semaine… Alain Ferrand dort en prison depuis le lundi 24 janvier 2022.

***Michel Sitja : ancien Directeur de cabinet de Jean-Marc Pujol (2009 – 2018) à la Mairie de Perpignan et à la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (2014 – 2018), ancien Directeur de l’Office d’Habitat Public communautaire Perpignan Méditerranée (2018 – 2020).