Bizarroïde, cocasse, étrange, insolite… énigmatique et loufoque, en tout cas : alors qu’Alain Ferrand, maire du Barcarès et 1er vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), était interpellé dans sa mairie puis écroué hier en fin d’après-midi, on apprenait que dans la même journée plusieurs élus – maires, adjoints ou simples conseillers municipaux – mais également des chefs de service et directeurs de cabinet exerçant dans l’une ou l’autre des 226 communes des P-O, avaient été destinataires d’un colis de madeleines de la Maison Colibri, accompagné d’une carte de voeux signée de… Alain Ferrand, himself

 

Sur cette carte souhaitant une bonne année 2022 – de la part d’Alain Ferrand, maire et de l’ensemble du Conseil municipal qui présentent leurs meilleurs voeux de santé, de bonheur et de prospérité – figure une citation du chanteur Jacques Brel : « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns »*.

Ce colis, reçu le jour même de l’incarcération du maire du Barcarès, livré par un transporteur, n’a pas manqué de susciter interrogation et embarras chez certains récipiendaires, mais à notre connaissance, à l’instant où nous écrivons ces quelques lignes, il n’y a pas eu un seul retour à l’envoyeur. D’autant que des élus en étaient hier soir encore à se demander si l’équipe municipale barcarésienne était bien réellement à l’origine de cette expédition, un brin ésotérique, en tout cas surréaliste au regard de la situation abracadabrantesque du maire du Barcarès.

Ce Pays catalan est (parfois) si incompréhensible, impénétrable… comme les voies du tégévé en partance du soi-disant Centre du Monde pour aller (presque) nulle part !

 

L.M.

 

*Voeux de Jacques Brel sur Europe 1, le 1er janvier 1968. La version complète ci-dessous 

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser queques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,
et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir
Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
à l’indifférence
et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour,
car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux,
car le bonheur est notre destin véritable. »

(Jacques Brel)