De source généralement bien informée – mais non autorisée – Alain Ferrand (LR66), maire du Barcarès et 1er vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), maintiendrait sa candidature dans le canton La Côte Salanquaise pour les prochaines élections cantonales (20 & 27 juin 2021), et ce malgré le fait d’être toujours placé sous le régime de la garde à vue dans le cadre d’une enquête en cours qui a conduit le SRPJ de Montpellier à perquisitionner la mairie du Barcarès toute la journée d’hier durant.

Sa candidature pourrait avoir été officiellement déposée ce mercredi matin en préfecture des P-O à Perpignan. Alain Ferrand se présenterait en binôme donc avec Nathalie Denis, maire-adjointe de Claira. Elle est membre-fondateur du mouvement séparatiste Oui Au Pays Catalan… et par ailleurs candidate aux élections régionales (programmées également pour les 20 & 27 juin prochains) sur la liste des Verts. Me Laetitia Aguilar, maire-adjointe de la Villelongue-de-la-Salanque (commune située hors du canton de La Côte Salanquaise) et Jérôme Palmade, nouveau maire de Pia, sont les suppléants-remplaçants qui bouclent ce binôme.

Si la présence de Nathalie Denis dans ce binôme était confirmée, alors cet attelage aurait pour conséquence immédiate de faire imploser le conseil municipal de Claira, présidé par Marc Petit… lui-même candidat à ces élections sur le canton de La Côte Salanquaise en binôme avec Mado Garcia-Vidal, maire de Saint-Hippolyte, et le soutien du docteur Marc Médina, maire de Torreilles, vice-président de PMM, à l’affiche de ce binôme…

Une 1re adjointe candidate contre son maire, du jamais vu qui vient (dis)créditer le fameux slogan : « En Salanque, rien ne (vous) manque ! ».

Nous devrions être fixés sur cette situation pour le moins grandguignolesque et/ ou rocambolesque (selon le côté où on se place), dans moins de deux heures maintenant, puisque la clôture des inscriptions pour ces Départementales est fixée à ce jour mercredi 5 mai 2021, 16h…

 

L.M.