Pour apporter un rayon de soleil dans ce triste contexte de crise sanitaire, l’équipe du SIVU Miguel Caldentey vous propose de suivre la série spéciale confinement, en plusieurs épisodes : « L’épopée du retour à la mer de la goélette Miguel Caldentey »

(Episode 3 – Mise à l’eau au port de Gruissan)

 

Tout d’abord, la route en convoi exceptionnel !

Le bateau ayant été installé la veille sur la remorque, le départ vers la mer, le mercredi 18 mars, débute à 8h. Didier Hugon et ses hommes ont prévu toute la matinée pour parcourir une douzaine de kilomètres.
En dehors de quelques lignes électriques surélevées directement depuis le pont de la goélette à l’aide d’une perche, de quelques branches un peu chatouilleuses, de rond-point pris à contre-sens, le trajet se déroule sans accrocs.
De l’entrée dans la commune de Gruissan (Aude) à l’arrivée à la zone technique du port, le convoi avance au pas, motards en tête et voitures en queue.
L’accueil au port de Gruissan est chaleureux. Marie-Claude Niclot, la directrice technique précise les nouvelles dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire : le bateau ne changera pas de quai le lendemain.
Les grues qui feront danser une dernière fois la goélette sont en poste, prêtes à relever le défi.
Plus rien ne peut empêcher le Miguel Caldentey de retrouver le goût du sel de sa mer natale, la Méditerranée !
(Photographie – Michel Castillo)

 

Et enfin … la mer !

C’est donc en tout début d’après-midi que la quille du Miguel Caldentey a touché l’eau s’enfonçant en douceur jusqu’à la ligne de flottaison. Ce spectacle fait disparaître les inquiétudes et la tension des dernières semaines.
Yann Pajot, au chevet du Miguel Caldentey depuis ces douze années de restauration exemplaire peut sabrer le champagne. Robert Bataille, qui avait fait venir le bateau en France en 1973 est présent et heureux de le voir à nouveau flotter !
Mais malheureusement, à cause de la crise sanitaire, un certain nombre d’acteurs passionnés et engagés depuis le début du projet manquent à l’appel ! Nous pouvons aujourd’hui espérer qu’ils puissent fêter son retour à Port-Vendres dans les prochaines semaines.
Durant toute la durée du confinement le Miguel Caldentey restera amarré en sécurité sur la zone technique du port de Gruissan.
Le SIVU souhaite ici exprimer à nouveau toute sa gratitude envers la commune de Gruissan, son maire Didier Codorniou et la directrice technique du port Marie-Claude Niclot pour la mise à disposition du quai et leur aide opérationnelle.
(Photographie : Michel Castillo)

 

La mise à l’eau en vidéo
(Michel Serret – Sociéte Hugon)

Merci à tous !
Cette grande aventure n’aurait pu voir le jour sans l’engagement financier et technique d’un grand nombre de partenaires

 

Suite de l’aventure au prochain épisode : le retour à Port-Vendres !

SIVU Miguel Caldentey : Hôtel de Ville – 8 rue Jules Pams – 66660 Port-Vendres
sivu@port-vendres.com
site internet : www.port-vendres.com/miguel-caldentey