Un évènement Facebook que vient de créer un Perpignanais, Roland VILALTA :

Commémoration du 24e anniversaire du décès de François Mitterrand

Né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente) et mort le 8 janvier 1996 à Paris
Président de la République du 21 mai 1981 au 17 mai 1995.

« À l’occasion de la commémoration du 24e anniversaire du décès de l’ancien président de la République, l’Institut François Mitterrand (http://www.mitterrand.org) et son association d’amis, organisent le 8 janvier 2020 des manifestations commémoratives à Jarnac.
En présence de François Hollande, ancien Président de la République et ancien premier secrétaire du Parti socialiste.

Ne pouvant me rendre à cette journée de mémoire dédiée à un grand Président de la République je vous invite à nous réunir à Perpignan (lieu à définir en fonction des participants).
Pour se rappeler ensemble nos souvenirs de ces « années Mitterrand »
Si vous êtes intéressé(es) contactez moi au 06 64 36 68 43 (Roland VILALTA).

Parmi les temps forts, je retiendrai deux actes forts de sa mandature qui n’ont jamais été remis en question depuis leur adoption : l’abolition de la peine de mort et la cinquième semaine de congés payés.

Ci-dessous une sélection personnelle de ces temps forts.
Pendant son mandat :
-10 mai 1981
Augmentation du SMIC de 10 %, des allocations familiales et logement de 25 %, handicapés de 20 %,
Création de l’impôt sur les grandes fortunes
(supprimé en 1987, rétabli en 1988 sous le nom d’ISF, impôt de solidarité sur la fortune).
Semaine de 39 heures (durée légale du travail),
5e semaine de congés payés,
Ordonnances sur le cumul emploi-retraite, le travail à temps partiel, et l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 18 ans.
Retraite à 60 ans.
Suppression de la Cour de sûreté de l’État,
Abolition de la peine de mort,
Abrogation de la loi dite « anticasseurs », qui établissait notamment le principe d’une responsabilité pénale collective.
Loi d’amnistie, qui inclut les « délits homosexuels »126.
Autorisation des radios locales privées
Première fête de la musique, créée par Jack LANG, ministre de la Culture.
Création de la Haute Autorité pour la communication audiovisuelle (ancêtre de l’actuel CSA).
Majorité sexuelle à 15 ans pour tous, abolissant la distinction, introduite en 1942 et confirmée en 1945, dans l’âge de consentement entre rapports homosexuels et hétérosexuels.
Le mode de vie homosexuel cesse d’être une clause d’annulation du bail d’habitation.
Le gouvernement procède enfin à une régularisation des étrangers en situation irrégulière qui exercent un travail et peuvent le prouver.
La loi-cadre Gaston DEFFERRE sur la décentralisation élève la région en une collectivité territoriale de plein exercice.
En matière d’éducation sont créées les zones d’éducation prioritaire (ZEP).
Loi Yvette ROUDY sur l’égalité salariale entre hommes et femmes dans les entreprises.
Loi sur l’indemnisation des victimes de crimes et délits.
Loi Anicet Le PORS portant droits et obligations des fonctionnaires. Les notions de « bonne moralité » et de « bonnes mœurs » sont supprimées du statut général des fonctionnaires
Loi sur la formation professionnelle.
Libéralisation de l’audiovisuel, création des premières chaînes de télévision privées (dont Canal+).
Nouveau statut pour la Polynésie.
Commémoration de la bataille de Verdun, où a lieu la célèbre poignée de main entre le président François MITTERRAND et le chancelier allemand Helmut KOHL.
Ratification de la Convention européenne des droits de l’homme, qui interdit notamment le rétablissement de la peine de mort.
Signature de l’Acte unique européen
Inauguration de la pyramide du Louvre.
Loi sur le financement des campagnes électorales présidentielles et législatives, à la suite d’une proposition de François MITTERRAND.

-2e septennat : le 8 mai, 1988 François MITTERRAND est réélu avec 54,02 % des voix.
Accords de Matignon mettant un terme au conflit en Nouvelle-Calédonie.
Création du revenu minimum d’insertion (RMI) RSA actuellement.
Réforme de la Politique agricole commune (PAC).
1989
Inauguration du Grand Louvre.
Inauguration de l’opéra Bastille.
Inauguration de la grande arche de la Défense.
Célébrations du bicentenaire de la Révolution.
Loi Lionel JOSPIN sur l’Éducation nationale
Loi Pierre JOXE sur l’immigration : abrogation des mesures de la loi Pasqua et renforcement des recours à disposition des immigrés.
Élargissement des possibilités pour entamer une procédure de révision d’une condamnation judiciaire.
Loi d’amnistie pour la Nouvelle-Calédonie.
1990
Signature de la Convention de Schengen.
Création de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).
Suppression du contrôle des changes.
Loi Jean-Claude GAYSSOT interdisant les propos négationnistes et renforçant la législation contre le racisme.
Loi Pierre ARPAILLANGE sur le financement des partis politiques.
1991
Nouveau statut pour la Corse. Notion de « peuple corse, composante du peuple français » invalidée par le Conseil constitutionnel.
Édith CRESSON première femme Premier ministre.
Délocalisation d’une vingtaine d’organismes publics en banlieue parisienne ou en province, dont l’École nationale d’administration (ENA) à Strasbourg.
Le service militaire est ramené à dix mois.
Loi Évin contre le tabagisme et l’alcoolisme.
Refus de rencontre publique avec Boris Eltsine, président élu de Russie, afin de ménager les autorités soviétiques.
1992
Loi JOXE sur l’aménagement du territoire.
Signature du Traité de Maastricht.
Loi JOXE sur l’aménagement du territoire.
Refonte du Code pénal (achevée en 1994).
Création du Code de la consommation.
Moratoire sur les essais nucléaires.
28 juin : François MITTERRAND se rend de façon inattendue et symbolique à Sarajevo, alors sous le siège de l’armée serbe, le jour commémoratif de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand147.
Septembre : le Traité de Maastricht, signé en février, est ratifié à une très courte majorité par référendum.
1993
Loi Michel SAPIN sur le financement des partis politiques et la lutte anticorruption.
Loi Véronique NEIERTZ instituant un délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) et dépénalisant l’auto-avortement.
1995
Inauguration de la Bibliothèque Nationale de France.