Selon le quotidien 20 Minutes et l’AFP : « Les discothèques et autres lieux de fêtes ont été déboutés de leur recours, les établissement restent fermés alors qu’ils espéraient pouvoir rouvrir le 10 juillet, mais le gouvernement a invoqué un risque trop grand de dissémination du coronavirus (…) ».

Leurs portes vont rester closes pendant encore un moment. Le Conseil d’Etat a estimé hier lundi 13 juillet 2020 que la fermeture prolongée des discothèques n’était pas « disproportionnée », rejetant un recours de celles-ci pour rouvrir leurs portes, ne serait-ce qu’en proposant un service de bar.

Les discothèques espéraient pouvoir rouvrir le 10 juillet, mais le gouvernement a invoqué un risque trop grand de dissémination du coronavirus.

La haute juridiction administrative a débouté le Syndicat national des discothèques et lieux de loisir (SNDLL) d’un recours en référé contre la décision du gouvernement de prolonger la fermeture des discothèques.