Depuis le début de la semaine, nombre de journalistes objectifs, de commentateurs attitrés, d’élus de l’Opposition confortablement installés, de médecins accrédités et d’experts labellisés en tous genres, en France, doivent avoir du mal à se regarder dans la glace tous les matins en se rasant ou en s’épilant… Elles et eux qui, pendant des mois, sur les plateaux télévisés de chaînes de désinformation en continu, sont venu(e)s nous expliquer, nous bassiner, qu’Outre-Rhin face à la pandémie du coronavirus (COVID-19) la situation était tout : exemplaire.

Le nombre de lits de réanimation (le triple qu’en France), la gestion des stocks de masques, etc.-etc., l’Allemagne avait réussi à gagner la bataille. Ils chantaient tous et toutes le Deutschlandlied ! Vous parlez d’une chorale à l’unisson… Et, au passage, ils ne manquaient pas de ridiculiser, d’égratigner, d’enfoncer, d’accuser de tous les maux (et pas que de celui du COVID-19) le Président Emmanuel Macron et sa clique dans leur « gestion pitoyable de la crise sanitaire » que nous traversons.

Aujourd’hui, les mêmes, ceux-là mêmes qui pendant des semaines et des semaines nous ont servi l’Allemagne en exemple – après nous avoir fait croire que le COVID-19 avait tué seulement 4 000 personnes dans une Chine habitée par 1 400 000 000 de personnes… – reprochent subitement au Gouvernement du Premier Ministre Jean Castex d’utiliser comparativement « la flambée inquiétante allemande » avec ce qui est décidé en France. On croit rêver !

Ces commentateurs français – Qu’ils soient journalistes, médecins ou élus de la République – doivent apprendre à, selon l’expression consacrée : tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de… Quand on ne sait pas, on ne sait pas ! Ras-le-bol de leurs inepties, de leurs mensonges médiatisés, de leurs fake news

A titre d’exemple, laissons parler les derniers chiffres connus de ces dernières vingt-quatre heures…

  • Allemagne (83 200 000 habitants) : 27 728 nouvelles infections de coronavirus… et 952 morts ;
  • France (67 900 000 habitants) : 17 615 nouveaux cas COVID-19… et 289 morts.

Dernier détail : car les médias et réseaux sociaux en France continuent de vilipender le Président Macron à propos de sa gestion de la crise sanitaire : en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suède, entre autres, on commence à se demander si ce n’est pas la politique française en la matière qui est la bonne… Nous n’avons pas dit « la meilleure », ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas écrit !

 

L.M.