André Bonet, président du Centre méditerranéen de littérature (CML).

 
Auteur d’une biographie de la sainte de Cascia, et d’’un « Prier 15 jours avec Sainte Rita », André Bonet, par ailleurs président du CML (Centre méditerranéen de littérature), donnera une conférence à partir de son livre, le vendredi 19 juillet à 20h 30 à la chapelle de l’’Ermitage à Font-Romeu (à l’’invitation de la Communauté de Paroisses Notre-Dame de Font-Romeu).
 
Parmi toutes les dévotions populaires, celle vouée à sainte Rita tient une place de choix : « sainte des impossibles », « sainte des causes désespérées ». Epouse et mère, veuve et religieuse, Rita s’est trouvée confrontée aux situations les plus paradoxales et a connu des états de vie très divers. Elle a donc eu l’expérience des problèmes que l’on peut rencontrer dans la vie. Rita est réputée pour son intercession efficace et ses lieux de culte se sont multipliés à travers le monde. Quelles sont les racines de ce phénomène de religiosité populaire si vif et parfois tant décrié ? Que savons-nous exactement de cette sainte ? Que recouvre cette dévotion ? 
 
André Bonet interroge dans son ouvrage « Sainte Rita, la grâce d’aimer » (Ed du Rocher)  les sources les plus anciennes pour nous proposer de façon documentée la vie et la spiritualité de sainte Rita.
 
Un message authentique et particulièrement actuel se dégage de cette enquête rigoureuse.
 
Un second livre de l’auteur , « Prier 15 jours avec Sainte Rita » (Ed. Nouvelle Cité) vient compléter cette étude. Alors pourquoi prier Sainte Rita ? Parce que ceux qui la prient se reconnaissent en sainte Rita, comme ils se reconnaissent aussi en sainte Bernadette, avec cette différence que sainte Rita a vécu la vie et les difficultés que beaucoup de femmes vivent. Elle a été mariée et elle a eu beaucoup de problèmes avec son mari ! Elle a eu des enfants et elle a beaucoup souffert à cause de ses enfants ! A travers ses épreuves, son cœoeur s’’est ouvert à un amour plus grand, plus fort, plus profond, l’amour de Jésus pour elle.  C’’est la grande grâce que sainte Rita a reçu durant sa vie et que nous pouvons contempler en elle : la grâce d’’aimer !