Ce jeudi 11 février, en matinée, une délégation composée d’élus de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), de la Ville de Perpignan et de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66), se rend à Lyon pour y rencontrer les dirigeants de l’Ecole 42* dans le but de comprendre le fonctionnement d’une telle structure et d’être convaincue de favoriser son implantation dans la capitale du Roussillon

 

C’est ainsi que Louis Aliot, maire de Perpignan, Alain Ferrand, 1er vice-président de PMM (en charge de l’ADE/ L’Agence de Développement Economique) et maire du Barcarès, Laurent Gauze, 2e vice-président de PMM, vice-président de la CCI’66 et élu à Rivesaltes, ainsi que Robert Vila, président de PMM, maire de Saint-Estève et conseiller département, devaient se retrouver  – une grande première ! – à bord du même véhicule pour montrer leur entier soutien à ce projet soutenu par l’ensemble des milieux économiques du Roussillon.

Une belle unanimité et, surtout, une initiative et une démarche communes historiques des élus des P-O autour d’un thème fort qui, s’il se concrétisait, marquerait un tournant dans la vie politique départementale. A n’en pas douter !

 

L.M.

 

 

*L’Ecole 42, c’est une formation unique qui s’appuie sur une pédagogie révolutionnaire. C’est une formation en informatique entièrement gratuite, ouverte à toutes et à tous sans condition de diplôme et accessible dès l’âge de dix-huit ans. Sa pédagogie est basée sur le peer-to-peer learning ; un fonctionnement participatif, sans cours, sans professeur, qui permet aux étudiant(e)s de libérer toute leur créativité grâce à l’apprentissage par projets. « 42 » a été fondée par Xavier Niel en 2013, alors que l’industrie du numérique en France subissait une importante pénurie de développeurs informatiques. L’Ecole 42 de Lyon est la 2e plus importante de France.