Une campagne innovante, à la hauteur des ambitions indispensables, pour redonner à la cité de François Arago, son statut de « capitale de la vallée de l’Agly-Fenouillèdes ».

C’est à une promenade urbaine, à laquelle Pierre Contet et ses colistiers, ont convié la population en ce samedi 22 février, sur le coup de 10 h 30. Départ devant la cave, sur l’avenue Louis Vigo.

Mettre en œuvre des transformations réalistes et réalisables

En présence d’Ivan Morin, jeune architecte-urbaniste apportant un autre regard sur la cité et d’évidence plein de talent et de lucidité, la promenade pouvait commencer. Pour Pierre Contet, une exigence : être opérationnel immédiatement. Ainsi, tous ses colistiers ont-ils accepté de participer à un stage pour appréhender la gestion municipale. Depuis deux ans, grâce à Ivan Morin qui offre son savoir, un projet pour Estagel a été élaboré.
Le but fixé : avoir une réflexion d’ensemble. Ensuite, établir la mise en place financière et se donner les moyens, par le travail de recherche adéquat, de la rendre effective. Pour Pierre Contet, la finalité est toute simple. Il est question d’améliorer la vie des habitants.

Prendre en compte la réalisation du contournement du village

Dans cette démarche décrite, le contournement d’Estagel occupe une part essentielle. Elle devient en fait, une magnifique opportunité pour changer, embellir, rénover, l’aspect du village. Une occasion que la tête de liste de « Estagel 21 », compte prendre à bras-le-corps, pour faire en sorte que les passants traversant le village, aient envie de faire une halte, d’acheter le paquet de tabac, le bouquet de fleurs, le cadeau d’anniversaire, de boire un café ou encore d’acheter le pain et la brioche.
Ainsi, la perspective sur l’entrée du village au passage à gué, faciliterait la visite au futur caveau probable de la cave  Les vignerons des Côtes d’Agly. Elle devrait favoriser l’engouement à la pause, avec la proposition d’un parking permettant aux automobilistes de parquer leurs véhicules. Ensuite, le parcours jusqu’à la place Arago devrait être agrémenté de la meilleure façon, sans oublier la possible installation de commerces dans cette zone.

Recréer un tissu économique grâce à une politique ambitieuse pour le village

Telle est la réflexion qui devait venir dans toutes les têtes au cours de cette sympathique promenade urbaine. Donner les moyens à la commune, à son commerce, son artisanat, sa viticulture, pour mettre en œuvre une politique permettant de relancer l’économie. Tel est le but de tout ce travail engagé qui mérite d’avoir un prolongement.
Comme devait le souligner Pierre Contet : « Dans cette démarche, il ne faudra jamais relâcher cette volonté de faire avec tous les partenaires ».
Nous ne pouvons pas, bien évidemment, décrire en si peu de mots, toutes les propositions envisagées.
Une prochaine réunion qui aura lieu le jeudi 5 mars à Mandela, est prévue pour entrer plus en détail dans le programme d’ «Estagel 21».
Nous voilà donc, entrant dans le vif du sujet en ces élections municipales : le programme des candidats.
À chacun des électeurs de se faire son opinion et en bout de course, de choisir pour l’avenir d’Estagel et de ses habitants.

Joseph JOURDA