Dominique BONA l’accent catalan de l’Académie française

La réception sous la Coupole de la romancière et biographe catalane Dominique Bona a été chaleureusement saluée par les Immortels, ainsi que par une assistance séduite par l’entrée d’une huitième femme quai de Conti. Entourés d’académiciens familiers de Perpignan, tels Jean d’Ormesson, Jean-Christophe Rufin, Amin Maalouf et Daniele Sallenave, Dominique Bona occupe désormais le 33ieme fauteuil (celui de Voltaire). Elle a rendu hommage à son prédécesseur Michel Mohrt. Jean-Christophe Rufin, dans son éloge, n’a pas manqué d’évoquer l’enfance catalane de Dominique Bona auprès de ses parents Colette et Arthur Conte. Le « Roi Arthur » qui fut député des PO fut un écrivain fidèle, de livres en livres, au CML de Perpignan qui été représenté hier sous la coupole par don président André Bonet et son vice-président Jean-Jacques Bedu.