Christian Bourquin, Gisèle Halimi, Renée Soum et Ségolène Neuville, dans le patio de l’Hôtel du Département (et à la tribune dans le Hall Guy Malé du même Conseil Général des P-O)

 

René Soum (PS), alors présidente du GESA (Groupe d’Etudes Sociétales et d’Actions), avait invité Me Gisèle Halimi : « Ne vous résignez jamais, ja-mais ! », nous avait-elle lancé, se souvient encore celle qui fut la 1re femme à avoir été élue députée dans le département des Pyrénées-Orientales (1981-88). « Une étoile lumineuse nous a quittés, alors qu’elle nous a tellement inspirées, nous les femmes… Je suis émue et si triste aujourd’hui ».

Célèbre avocate pour, entre autres combats, s’être battue pour la libéralisation de l’avortement et la criminalisation du viol, Gisèle Halimi « défenseuse passionnée de la cause des femmes » est décédée hier, mardi 28 juillet 2020, à Paris, à l’âge de 93 ans. Elle avait été députée de la France à l’UNESCO (1985-86), députée de la 4e circonscription de l’Isère (1981-84)…