(Communiqué)

 

« Digital Twin Earth » : l’informatique quantique et l’intelligence artificielle lors de la Φ-week 2020. Quelles sont les nouvelles tendances technologiques pour l’observation de la Terre depuis l’espace ?

L’édition 2020 de l’événement Φ-week (prononcer « phi-week ») a débuté ce matin avec une série de discours stimulants sur « Digital Twin Earth », la jumelle numérique de la Terre, le satellite Φ-sat-1, qui a été mis en orbite depuis Kourou plus tôt ce mois-ci, et une nouvelle initiative enthousiasmante qui fait appel à l’informatique quantique.

La troisième édition de l’événement Φ-week, entièrement virtuelle, met l’accent sur la manière dont l’observation de la Terre peut contribuer au concept de jumelle numérique de la Terre – une copie évolutive, numérique, de notre planète qui réplique fidèlement le comportement de la Terre. Alimentée en permanence par des données d’observation de la Terre, combinées avec des mesures in situ et de l’intelligence artificielle, Digital Twin Earth aidera à fournir une représentation fidèle des changements passés, présents et futurs de notre monde.

Digital Twin Earth aidera à visualiser, surveiller et prévoir les activités naturelles et humaines sur notre planète. Le modèle sera capable de surveiller la santé de notre planète, d’effectuer des simulations de l’impact de l’activité humaine sur le système interconnecté Terre et d’apporter son soutien au domaine du développement durable, renforçant ainsi les efforts européens pour un meilleur environnement visant à répondre aux défis urgents et aux cibles visés par le Pacte vert (Green Deal).

La séance d’aujourd’hui a commencé par des discours inspirants du DG de l’ESA, Jan Wörner, du Directeur des Programmes d’observation de la Terre de l’ESA, Josef Aschbacher, de la DG du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF), Florence Rabier, du DG adjoint pour l’industrie de défense et l’espace à la Commission européenne, Pierre Delsaux, ainsi que du DG de DG CONNECT à la Commission européenne, Roberto Viola.

Informatique quantique en coopération avec le CERN

Josef Aschbacher a fait une annonce spéciale lors de son discours d’ouverture à propos d’une nouvelle initiative enthousiasmante de l’ESA nommée « EOP AI-enhanced Quantum Initiative for EO – QC4EO » (l’Initiative informatique quantique au service de l’observation de la Terre), en collaboration avec le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, basée à Genève (CH).

 

Les présentations en ligne de cette journée sont disponibles en mode vidéo replay via : https://www.esa.int/ESA_Multimedia/ESA_Web_TV/(offset)/2

Plus de détails sur le sujet en français :
https://www.esa.int/Space_in_Member_States/France/Digital_Twin_Earth_l_informatique_quantique_et_l_intelligence_artificielle_occupent_le_devant_de_la_scene_lors_de_la_Ph-week_de_l_ESA

Pour en savoir plus
Plus d’informations sur l’ESA : www.esa.int / www.esa.fr