Il n’y a pas erreur sur la marchandise électorale, et il y aura photo pour le démontrer : Grégory Marty, maire de Port-Vendres et Julie Sanz, maire-adjointe d’Argelès-sur-Mer, figurent bien dans le casting du sénateur Les Républicains (LR) Jean Sol, qui conduira une liste de droite dans les P-O aux prochaines élections départementales, annoncées pour les 20 et 27 juin prochains

 

Quoi que les deux intéressés en disent, en pensent et proclament, la main sur le coeur :  ils sont de fait estampillés « LR ».

Preuve en est : Jean-Michel Solé, maire Divers-Droite (DvD) de Banyuls-sur-Mer, devrait annoncer incessamment sous peu qu’il jette l’éponge et qu’il ne sera donc pas candidat à ces élections départementales sur la Côte Vermeille. La faute à qui ? Très vraisemblablement à un certain Bruno Galan, nouveau maire de Palau-del-Vidre, par ailleurs Délégué Les Républicains de la IVe circonscription des P-O, et membre du binôme Marty – Sanz.

Selon un proche dans l’entourage du sénateur Jean Sol, « c’est Bruno Galan qui aurait été à la manoeuvre pour empêcher Jean-Michel Solé d’être soutenu, à défaut d’en être labellisé, par LR’66 »… C’est la raison pour laquelle le maire de Banyuls-sur-Mer se retire de cette compétition aux allures de « dés pipés ». Car la même source annonce que « jusqu’au dernier moment on lui a tenu le bec dans l’eau »… Jean-Michel Solé sera sans aucun doute très heureux de l’apprendre, officiellement en tout cas, car nous pensons qu’il s’en doutait un peu-beaucoup.

Si le duo Grégory Marty – Julie Sanz proclame son indépendance, ce matin encore dans certains médias, vis-à-vis de LR, c’est peut-être parce que sur la Côte tout le monde sait qu’ils sont les candidats officieux du maire Divers-Gauche (DvG) d’Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris.

Décidément, la Côte reste atypique sous le soleil du Roussillon. Là où on nous annonce des alliances pour le moins ubuesques LR-LaREM pour les Départementales, voici un canton à l’allure unioniste LR-Gauche ? C’est là tout le charme confusionnel du Pays Catalan… La sauce va-t-elle prendre ? Car les électrices et les électeurs en ont peut-être assez d’être pris fréquemment pour des neuneus, qu’à chaque élection ce soit leur fête ! Après, on s’étonnera de la montée en puissance du camp des abstentionnistes.

L.M.