JOURS & HORAIRES DES PROJECTIONS

Vendredi 6 & Samedi 7 décembre 2019 – 18h30 & 20h
Vendredi 13 & Samedi 14 décembre 2019 – 18h30 & 20h
Vendredi 20 & Samedi 21 décembre 2019 – 18h30 & 20h
Jeudi 26 décembre 2019 – 18h30 & 20h
Vendredi 27 & Samedi 28 décembre 2019 – 18h30 & 20h
Mardi 31 décembre 2019 – 18h30

Suite logique de cette année 2019 à Collioure, marquée par les « rencontres avec l’Inde ».

L’Inde qui est aussi le thème des fêtes de fin d’année de Collioure, les couleurs asiennes habillent le clocher de cette 6éme édition de Collioure Couleurs depuis du 6 décembre dernier.

Découvrez le Pitch :

« Je vous fascine de toute éternité. Je suis née si près du ciel, si près des sources pures de toute mémoire humaine, là-haut, là où le ciel se divise sur les fresques des temples et se déchire en longs étendards de nuées. Plurielle. D’ailleurs vous m’avez toujours rêvée au pluriel : les Indes…

Et ce pluriel, je le mérite, je le revendique. Il me définit. Car je suis bien plus qu’un pays. Je suis un monde, une galaxie. Un univers. Une noria de paysages, de mes cimes enneigées et hostiles à mes rizières du Cachemire, de mes immenses plaines labourées par mes fleuves, le Gange et le Narmada, de mes déserts du Thar à mes jungles et mes récifs de corail. Un faisceau de chemins entrelacés qui m’emmènent vers un ciel de multiple splendeur : en moi vivent Brahma, Vishnou et Shiva.

J’invite leurs castes têtues à la grande égalité Sikh née dans le Penjab, à la vision immaculée du jainisme, aux messages monothéistes venus de l’ouest, à la bienveillance du Bouddha. Les pudeurs farouches rencontrent l’érotisme puissant de mes bas-reliefs. Et pourtant, partout, je me reconnais. Je suis un arc-en-ciel et je m’invite dans mes épices : poivre de toutes couleurs, rouge orangé du curcuma, ocre sensuel de la cannelle, ivoire délicat du gingembre, vert de pistache de la cardamone, feu intérieur du safran…

Elles annoncent l’explosion de saveurs de mon inépuisable gastronomie. Mes étoffes, mes costumes, mon artisanat s’inspirent de cette grande fête de la nature qui nous offre des bois précieux comme le santal ou le palissandre, de nobles métaux, de la soie et des cotonnades. J’ai bâti des poèmes de pierre que vous aimez comme les vôtres : le palais des vents, le mausolée des tombeaux, des puits à degrés. Jaipur la ville rose, Jodhpur la ville bleue.

Des temples rouges, un temple à l’amour… Alors, devant tant de beauté, je danse. Je me baigne dans les eaux de mon fleuve sacré. Je chante. Le son de mes conques et de mon sitar enfante toutes vos musiques, parce que je porte la langue-mère de toutes vos langues, la langue noble née sur le toit du monde : le sanscrit.

Et ce que vous aimez en moi c’est cette déclinaison plurielle, qui me fait exotique, vraiment, et pourtant familière. A juste distance pour susciter le désir et inspirer l’amour. «