Guy Llobet communique :

(photo E.D.-A.)

 

« Le parlement à précisé, dans sa loi d’urgence du 22 mars, les conditions d’association des candidats élus au premier tour des élections municipales.

De nombreux maires sortants ont déjà associé les candidats élus, les intégrant dans leurs cellules de crise, mais certains, reportent, retardent leurs décisions ou s’y refusent.

Il est nécessaire de rappeler dans ce contexte, que, si les directives gouvernementales donnent pour les candidats élus, le droit d’être informé des décisions prises par la commune, l’usage républicain et l’intérêt général voudraient aussi, qu’ils y soient associés.

Le 25 mars, j’ai renouvelé auprès de la municipalité de Collioure, ma proposition d’aide, d’assistance et la mise à disposition de mon équipe, élue, et de tous nos moyens nécessaires à une gestion commune de cette crise pandémique, et ce, comme la loi le prévoit, sous l’autorité du Maire actuel.

Aujourd’hui, en ce qui nous concerne, la campagne électorale est terminée.
Le temps est maintenant, et plus que jamais, à la solidarité nationale, se déclinant chez nous, dans la solidarité communale, dans une unité sans faille, respectueuse des droits et obligations de chacun, et une fraternité partagée avec toute la population.

C’est pourquoi, j’ai tenu publiquement, à réaffirmer nos engagements en ces termes :

Monsieur le maire,

Lors de notre entrevue, du jeudi 19 courant, je vous ai exprimé, en ma qualité de tête de liste, du groupe majoritaire élu, mon entière disponibilité, et mon assistance, ainsi que celle de toute mon équipe, et ce, comme les textes le prévoient, sous votre autorité, pour contribuer et prendre part, si vous le jugiez utile, dans la gestion de la crise majeure, qui impacte toute notre population.

Ma proposition, de mise à disposition, de nos compétences et de nos moyens, était, exclusive de toutes pensées et pouvoirs politiques, et qui plus est, exempte d’une volonté de contrôle de la municipalité. La situation sanitaire actuelle, nous oblige, ensemble, de rester mobilisés et de maintenir une vigilance accrue, particulièrement, auprès de nos aînés, et des personnes les plus fragilisées, pour leur garantir, le soutien, la solidarité de la commune et toutes les aides nécessaires à des conditions de vies optimales.

C’est notre responsabilité.

Je tenais donc, Monsieur le maire, à vous réaffirmer, par la présente, et comme il est dit ci-dessus, notre disponibilité et notre volonté de participation.

L’installation de la nouvelle municipalité élue, devant se faire aux alentours du 15 mai (sauf nouvelle modification législative), il me paraîtrait opportun, comme nous l’avons fait ensemble, lors de notre entretien de jeudi dernier, que vous m’autorisiez à prendre attache avec votre Directeur Général des Services, afin de pouvoir, et vous en conviendrez, commencer à travailler sur le fonctionnement de l’administration communale, ainsi, que sur la préparation de la saison estivale et de toutes les tâches opérationnelles, économiques et sociales qui y font droit.
Par ailleurs, le budget 2020 n’étant pas adopté, nous pourrions ainsi, élaborer les grandes orientations financières qui, dans le contexte actuel méritent une vraie analyse anticipative, pour mieux préparer la rationalité comptable des finances de demain.

Comme vous le savez, la saison touristique, avec l’annulation des festivités du week-end de Pâques, et ses traditions attenantes, qui attiraient plusieurs milliers de visiteurs sur trois journées, est déjà compromise, et il sera plus que jamais nécessaire, que les élus s’engagent d’ores et déjà, et le plus rapidement possible, dans une démarche concrète, visant à maintenir au mieux, les grands équilibres économiques et sociaux qui ont toujours fait la richesse de Collioure.

Comptant sur votre collaboration, que je sais par avance effective, et dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de mes sentiments distingués ».

Guy Llobet