Le capteur CO2 Class’Air conçu et fabriqué en France, a un usage pédagogique de sensibilisation au confinement et à l’aération des pièces en fonction du taux de CO2 (sonde de technologie NDIR, la technologie de référence)… Une alarme sonore et trois LEDS verte, orange, rouge indiquent les seuils de CO2 réglementaires et peuvent être configurés. Il Informe sur le manque de renouvellement d’air susceptible de favoriser la prolifération du COVID-19 et permet de prévenir des désagréments qu’un fort taux de CO2 peut engendrer tels que des maux de tête, inconfort, manque de concentration.

Si une salle de classe dépasse un taux de dioxyde de carbone de 800 ppm (parties par millions), cela signifie que l’air est mal renouvelé, que le virus peut donc être présent en grande quantité, et qu’il faut aérer la pièce, et ouvrir les fenêtres.

La Municipalité de Collioure, a donc fait le choix d’installer ces capteurs de CO2 et a choisi, un modèle fabriqué en France et commercialisé par la société PYRES à Canohès.

La conseillère municipale déléguée aux Affaires scolaires, Fabienne Cassagnères se dit très satisfaite : « Désormais, nos enfants pourront compter sur un contrôle accru de la qualité de l’air dans leurs classes, et leur qualité de vie à l’école ne peut être que renforcé ».

 

Fabienne Cassagnères, conseillère municipale déléguée aux Affaires scolaires, et Guy Llobet, maire de Collioure, vice-président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris (CC-ACVI).