Collioure : l’anchois d’avril était gros !

 

-« Tout le monde l’aura compris, il n’y a jamais eu d’accord entre la commune de Collioure et le Royaume du Maroc, face aux difficultés que rencontrent nos viticulteurs du Cru. En ces temps difficiles, des moments plus humoristiques sont essentiels.

La publication parue hier dans les colonnes de l’Ouillade était bien un gros « anchois » d’avril, mais cela sans rappeler la grande importance de notre vignoble et de notre cru, qui voit chaque jour travailler des hommes et des femmes passionnés et produire nos vins merveilleux, mais aussi, et par la même, garantissant la protection de l’environnement et des magnifiques paysages de la Côte Vermeille.

Plus que jamais en cette année, où nous fêtons le cinquantenaire de l’appellation Collioure Rouge, notre commune reste mobilisée dans le soutien de cette activité agricole qui a forgé notre histoire… et qui continue d’imprégner fortement son identité ! »

Guy Llobet, maire de Collioure