C’est ce lundi 15 mars, en fin d’après-midi, que les élus de la communauté de communes du Vallespir, présidée par le maire de Céret, Michel Coste, devraient se prononcer à propos de l’implantation sur leur territoire de la brasserie Cap D’ona, actuellement installée à Argelès-sur-Mer

 

Un temps annoncée à Saint-Cyprien, puis à Perpignan, à l’étroit dans son actuel emplacement, la célèbre brasserie aux multiples médailles et récompenses européennes pourrait finalement déménager en Vallespir.

C’est en effet aujourd’hui, lors d’un conseil de communauté, que le dossier Cap D’Ona inscrit à l’ordre du jour doit être examiné par les délégués communautaires. Après le festival « Les Déferlantes – Sud de France », c’est une autre « entreprise », et non la moindre au niveau de l’image de marque, qui pourrait donc quitter la commune d’Argelès-sur-Mer.

Pourvu que les Céretans ne décident pas de faire venir la Méditerranée devant leur sous-préfecture et de construire un port de plaisance en Vallespir ! Avec Michel Coste, ils en sont bien capables.

A suivre.