(Communiqué)

 

Eric Paget-Blanc, Louis Aliot (maire de Perpignan), Henry-Jean Puig et Claire Cesari sur le terrain à Port-Vendres

 

« Chers électeurs, chères électrices,
Nous sommes, en ce jour, obligés de sortir d’une certaine réserve à l’égard des candidats Grégory Marty & Julie Sanz tant les actualités démontrent une opacité politique.

Hier en effet, le maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, qui soutient activement Grégory Marty en prêchant que la gauche et la droite sont des débats stériles, a décidé d’apporter son soutien à Carole Delga (PS) pour les élections régionales.

Notre équipe de campagne s’interroge plus que jamais : Grégory Marty & Bruno Galan, hommes de droite, partagent donc une candidature avec Julie Sanz soutenue par Antoine Parra qui se revendiquent à présent de gauche ?

Que se passera-t-il lors du troisième tour au moment de l’élection de la présidence du département si ce binôme est élu dans notre canton ? L’un votera à gauche et l’autre à droite ?
Somme toute, il n’y a guère de doute à avoir : un point d’un côté, un point de l’autre = match nul ! Cette candidature est mathématiquement nulle, elle n’apportera rien ni à Port-Vendres comme le dit le maire, ni au canton ! ».

Claire Cesari, Eric Paget-Blanc