Claude URBAN est céramiste qui conjugue deux éléments indissociables l’argile et le feu. Le terme céramique vient du grec « keramos » qui signifie terre à potier. Au premiers âges, la poterie avait vocation de créer des objets utilitaires. Puis au fil des siècles, ils se sont sophistiqués, l’aspect pratique a bénéficié de la recherche esthétique avec la création de nouvelles formes. Puis la découverte et l’utilisation de l’émail ont permis d’avancer encore plus vers la beauté. Claude travaille plus spécifiquement avec le grès, qui contient une forte proportion de silice et qui, précisément, par sa porosité favorise l’émaillage.

 

Femme centaure…

 

 

Pierre-Guy MOREELS, sculpteur qui nous a quitté récemment avait écrit un beau texte pour Claude URBAN. Une bonne occasion de rendre hommage aux deux artistes qu’ils sont, l’une et l’autre: Claude Urban  est de ces artistes qui, depuis des siècles, pratiquent « l’art du feu », ils sont proches des magiciens . Il y a plus de vingt ans , quand j’ai rencontré Claude , j’ai suivi le cheminement de ses «planètes» insolites sur lesquelles on sentait bien que la flamme risquait souvent de l’emporter sur la rêverie de l’artiste; j’y ai rencontré des «guerriers» et des «anges». Et puis, le temps passant, Claude a décidé de dominer totalement le feu; il y a eu les «noirs et blancs» où le geste a pris le pas sur la flamme. On retrouve aujourd’hui des formes humaines, des animaux fantastiques, où le regard de l’enfance n’est jamais bien loin, où la sérénité trouve sa place, des compagnons de vie, des objets tutélaires.

 

Œuvre signée Patrick FISCHER.
Patrick FISCHER, est un artiste qui pratique, mieux, qui maîtrise, une technique moins répandue que la peinture à l’huile ou l’acrylique. Le pastel, qui souvent a été utilisé par les carnettistes, ces artistes voyageurs qui ont besoin de fixer les sites, paysages ou monuments qu’ils découvrent dans leur pérégrinations. Patrick, lui au travers de ses œuvres nous fait voyager et fixe en touches délicates les émotions que lui inspirent les plus beaux coins du département. Mulhousien d’origine, il croque depuis l’enfance au crayon ou au fusain les monts des Vosges et la plaine d’Alsace.

Par des cours du soir, il s’initie aux autres techniques et c’est finalement quand il vient s’installer à Perpignan qu’il se passionne pour le pastel, sous l’influence de Christiane BERNOLE. Elle l’a sensibilisé à déceler l’ombre et la lumière. En 2014, il intègre L’Atelier de Théza, dont il est l’ actuel président. L’académie Arts-Sciences et Lettres de Paris l’a honoré d’un diplôme et de la médaille d’étain en 2017, et il nous revient tout récemment d’un salon à Montreux en Suisse, où il était invité. Autre passion, qu’il a conservé depuis l’enfance, le chant. En définitive, Patrick FISCHER est un grand romantique, qui aime partager ses passions.

 

Daniel LE BOURNOT.

 

L’exposition se tiendra du 17 au 31 décembre et est accessible gratuitement de 15h à 19h, à l’hôtel HOST & VINUM 34, avenue du Roussillon – Canet-Plage.

Si vous souhaitez être tenus au courant des prochaines expositions, envoyez votre nom et numéro de mobile et votre adresse courriel par SMS au 06 08 17 07 82 ou mail à dlb.regarts66@orange.fr