Il y a tout juste un an – dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2010 – disparaissait Mme Arlette Franco, députée-maire (UMP) de Canet-en-Roussillon, des suites d’une longue maladie. Tout au long de sa carrière, elle n’a eu de cesse de se battre pour défendre les valeurs et les projets sportifs dans sa ville de Canet-en-Roussillon, dont elle fut le 1er magistrat de mars 1989 à avril 2010. Ce samedi 2 avril, à 11h, Bernard Dupont, qui lui a succédé dans le fauteuil de maire de Canet-en-Roussillon, le conseil municipal et sa famille – Dominique Camus, sa fille, Laura et David, ses petits-enfants, Arthur, son arrière-petit-fils – s’apprêtent à lui rendre un dernier hommage en rebaptisant le Centre de natation de Canet-en-Roussillon « Centre de natation Arlette Franco ».
Vice-présidente de la FFN (Fédération française de natation) pendant les années 80 et 90, Mme Arlette Franco a oeuvré pour le développement de cette discipline, tout en s’appliquant à promouvoir l’éthique sportive. Les Roussillonnais en général, les Canétois en particulier, lui doivent beaucoup dans ce chapitre là : création du Centre de natation Europa, création du club Natation’66, création du meeting international de natation « Arena »…
– Le Club Natation’66, c’est 600 licenciés (!) et un bassin olympique extérieur ouvert à l’année, c’est 6 titres de « Champion de France » (1985, 1988, 1989, 1990, 2007 et 2008), c’est des nageurs internationnalement reconnus ; parmi les anciens ou actuels membres : Esther Baron, Laure Manaudou, Pierre Roger, Nicolas Rostoucher, Alena Akseeva, Camelia Potec, Magali Rousseau…
– Le meeting international de natation « Arena » : cette année, la 23ème édition se déroulera à Canet-en-Roussillon donc, les 8 et 9 juin prochains. Parmi les nageurs mondiaux qui dans le passé ont participé à cette épreuve : Ian Thorpe, Mark Spitz, Alexander Popov, Janet Evans et Inge de Bruijn.