(Communiqué)

 

Emplacements éoliennes Brouilla (1)

 

« Le projet éolien des communes de Brouilla et Banyuls-dels-Aspres avance… Les conseillers municipaux d’opposition des deux villages informent !

 

 

En pleine crise de COVID19, l’avancement du projet éolien continue. Les études commencées en 2015, sont presque achevées, il reste principalement des études acoustiques et d’ombrage à réaliser.
L’implantation est décidée et le foncier a été finalisé cet été : trois éoliennes de 140 mètres de hauteur en bout de pale prendront place sur le territoire de Brouilla à 500 mètres des premières habitations, et trois autres sur Banyuls-dels-Aspres à environ 700 mètres des premières maisons, dominant ce village qui culmine à 120 mètres.

 

L’éolienne N°E4 s’érigera alors à plus de 240 mètres en bout de pâle compte tenu du dénivelé du terrain. Aujourd’hui, après le lancement de la partie « impacts et mesures » qui durera trois mois, le dossier sera prêt à être déposé à la DREAL, en fin d’année 2020, pour une année d’étude de faisabilité. S’en suivra l’enquête publique avant la décision préfectorale de mise en œuvre.

 

Fin octobre – début novembre, ENGIE organise une concertation préalable en mairie en mettant à disposition du public le dossier abouti, pour information mais aussi pour recueillir les éventuelles remarques et commentaires des habitants sur un registre spécifique. Cette concertation durera quinze jours, ENGIE communiquera quinze jours avant le début de cette concertation par distribution de flyers dans les boites aux lettres. Il sera aussi possible de déposer les avis sur le site Engie pendant quinze jours : projet-eolien-banyuls-et-brouilla.fr

 

Les retombées financières attendues par les communes et l’intercommunalité, les coopérateurs qui financeront ces machines, valent-elles que l’on défigure le paysage, l’environnement et créé des nuisances irréversibles pour la faune, l’économie touristique, le bien-être et la santé des habitants ? que l’on sacrifie la valeur immobilière des propriétés, qui baissera inévitablement d’environ 25 %.
Nous invitons tous les villageois à s’exprimer dès maintenant sur le site d’ENGIE (adresse ci-dessus) et dès la concertation préalable ouverte en mairie de Banyuls-dels-Aspres et Brouilla fin octobre- début novembre !
C’est maintenant qu’il faut faire entendre vos avis : le début des travaux est prévu pour 2023 : le plan d’acheminement des mâts et des pâles est prêt : arrivée au port de Sète (département de l’Hérault) et transport par la route et l’autoroute selon l’importance des pièces.

 

Banyulencs, Brouillanencs, la mobilisation est urgente et indispensable si nous ne voulons pas vivre avec ces aérateurs géants ; si l’on ne veut pas laisser comme héritage, à nos enfants et petits-enfants, un paysage défiguré, et un territoire appauvri ! ».