Damià Calvet, président du Port de Barcelone et Serge Pallares, président de l’Union des Villes Portuaires du Languedoc-Roussillon (Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée)

 

Ce jeudi 14 octobre 2021 est à marquer d’une pierre blanche, tant le moment est important, mémorable, un rendez-vous qui fera date dans l’Histoire contemporaine de la Méditerranée…

A Barcelone, le Cypriannais (Cyprianenc) Serge Pallares, président de la puissante Fédération Française des Ports et Plaisance (FFPP), président de l’Union des Villes Portuaires de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, a pu rencontrer et s’entretenir longuement avec tout le gratin de la Catalogne dans le domaine maritime.

Que ce soit avec Damià Calvet, président du Grand Port de Barcelone, avec Andor Serra, président du Cluster maritime de Catalogne ou encore avec Andres Bertrand, le très influent président de tous les ports de plaisance de Catalogne, Serge Pallares a pu s’investir à nouveau dans des échanges transméditerranéens, une démarche commune qui lui tient particulièrement à coeur pour évoquer et porter l’avenir de la Grande Bleue.

Dès qu’il le peut, Serge Pallares aborde le sujet de l’Union pour la Méditerranée, comme il l’a encore fait aujourd’hui à Barcelone, comme il l’avait fait précédemment et récemment encore et encore – le 26 septembre à Nice, lors des Assises de l’économie de la mer – auprès du Président de la République Française, Emmanuel Macron.

A chaque fois, c’est un véritable plaidoyer en faveur de la Méditerranée que le président de la FFPP lance, telle une bouteille à la mer, espérant que le plus rapidement possible maintenant son message sera entendu : « Cette Union pour la Méditerranée, autour du bassin méditerranéen, entre l’Afrique et l’Europe, est indispensable, car les migrations d’un continent à l’autre vont s’accentuer et l’état écologique de la mer pose question, elle mérite vraiment un effort particulier ».